Sondage : à 17%, Mélenchon continue son ascension vers le second tour

Jean-Luc Mélenchon testé à 17% d’intentions de vote dans le dernier sondage de l’institut Harris Interractive publié ce lundi. Son score le plus élevé depuis le début de la campagne, à 6 jours du premier tour. Soit 1 point de plus que dans les sondages publiés par deux autres instituts vendredi dernier. Un bon de 7 points en 2 mois, la plus forte dynamique de cette campagne présidentielle. Il n’aura décidément pas volé son surnom de « tortue sagace. » Solide sur ses appuis grâce à une campagne commencée il y a 16 mois, Jean-Luc Mélenchon vient d’engranger le soutien de 2000 personnalités ce lundi. Ce dimanche, la gauche peut se qualifier au second tour. Notre article.

À 17%, Mélenchon n’a jamais été aussi haut dans les intentions de vote

17%. Une progression de 7 points en deux mois. Un bon spectaculaire pour le candidat de l’Union populaire entre le début du mois de février et aujourd’hui. Après s’être imposé comme leader à gauche, face au Titanic de la sociale-démocratie, Jean-Luc Mélenchon s’est petit à petit imposé comme 5ème, puis 4ème et enfin 3ème homme de cette élection présidentielle. Dans la marge d’erreur pour le second tour, Jean-Luc Mélenchon peut être au second tour dans 6 jours.

Image

Programme chiffré et plébiscité par une majorité de Français, une union par la base, des ralliements de nombreuses personnalités et une équipe prête à gouverner : la stratégie des insoumis était solide et elle porte aujourd’hui ses fruits. Par un travail de terrain intense, des dizaines de réunions publiques chaque semaine dans tous le pays, mais aussi par des démonstrations de force réussies, Jean-Luc Mélenchon a vu sa dynamique fortement s’accélérer depuis deux mois. Hier encore, il rassemblait 25 000 personnes à Toulouse, après en avoir rassemblé 35 000 personnes à Marseille et plus de 100 000 personnes à Paris.

Porter le partage des richesses, la bifurcation écologique et la 6ème République au second tour

Les Français souhaitent-ils voir deux candidats des riches débattre au second tour ? Surtout quand l’un d’entre eux est la patronne de l’extrême-droite française, repeinte en défenseur du pouvoir d’achat, alors que son programme serait en réalité une saignée pour les classes populaires. De l’autre côté, ce n’est pas plus brillant. Si Emmanuel Macron était réélu, ce serait un nouveau saccage social qui commencerait. « Monsieur Macron, c’est le programme économique de Mme Le Pen, plus le mépris de classe. Mme Le Pen, c’est le programme économique de M. Macron, plus le mépris de race« , avait résumé Jean-Luc Mélenchon à Marseille

Avec Jean-Luc Mélenchon au second tour, « il devient imaginable de gagner l’élection présidentielle. » S’il est au second tour, la victoire est possible. « Un autre monde est possible« , aiment à dire les insoumis qui feront tout pour que celui-ci se concrétise. Face au président des riches, du mépris, de l’inaction climatique et de la répression, Jean-Luc Mélenchon pourrait défendre la 6ème République, le partage des richesses, la bifurcation écologique. L’espoir est là, il n’a jamais été aussi grand. Si vous voulez voir ces thèmes portés au second tour de l’élection présidentielle, il n’y a qu’un seul bulletin à glisser dans l’urne les 10 et 24 avril : celui de Jean-Luc Mélenchon. Rendez-vous ce dimanche.