Sondage : Mélenchon à 22% si les indécis font basculer le vote

Jean-Luc Mélenchon pourrait obtenir 22% des suffrages le soir du 1er tour si ceux qui hésitent encore à voter pour lui franchissaient le pas. Ce sont presque 5 points de plus que la moyenne de son score dans les derniers tous sondages : 17,5%. Le candidat de l’Union populaire n’en finit plus de monter depuis quelques semaines et profite ainsi de la plus importante dynamique en faveur d’un candidat dans les ultimes jours de la campagne. Dimanche, chaque voix comptera, d’autant qu’entre 30% et 40% des Français n’ont pas encore décidé pour qui ils allaient voter. La vraie gauche a une occasion historique de se qualifier au second tour ce dimanche. Cette possibilité tient dans le choix de chacun. Notre article.

telegram cloud photo size 4 5946008989110218137 y

La question que tout électeur indécis doit se poser à deux jours du 1er tour est : « quel second tour je souhaite pour mon pays ?  Les Français souhaitent-ils vraiment voir deux candidats des riches débattre au second tour pour parler des dangereuses obsessions de l’extrême-droite ? Par ailleurs, la patronne de l’extrême-droite française promet un programme qui serait une saignée pour les classes populaires. De son côté, le président-candidat nous annonce un nouveau saccage social qui commencerait. « Monsieur Macron, c’est le programme économique de Mme Le Pen, plus le mépris de classe. Mme Le Pen, c’est le programme économique de M. Macron, plus le mépris de race » , avait résumé Jean-Luc Mélenchon à Marseille.

Les Français ne préfèrent-ils pas voir le président des riches être mis face à ces contradictions et à son hypocrisie ? Être mis face à un candidat défendant un monde radicalement opposé au sien ? Le quinquennat d’Emmanuel Macron a été celui des deux plus longs mouvements sociaux depuis 50 ans en France, les Gilets Jaunes et les retraites, celui du mépris du Parlement, du gavage des plus riches, de l’inaction climatique et un tremplin pour les idées d’extrême-droite. Face à lui, Jean-Luc Mélenchon défendrait la 6ème République, le partage des richesses, la bifurcation écologique et se poserait en opposant sans concession à une extrême-droite qu’il a toujours combattue.

L’espoir est là, il n’a jamais été aussi grand. L’occasion est historique. Si l’on souhaite voir les idées portées par l’Union populaire atteindre le second tour de l’élection présidentielle, il n’y a qu’un seul bulletin à glisser dans l’urne dimanche, celui de Jean-Luc Mélenchon. S’il est au second tour, une nouvelle campagne commencerait. Les cartes seraient complètement rebattues et un autre monde pourrait advenir.