Sondage : Mélenchon, candidat le plus populaire chez les 16-25 ans

Jean-Luc Mélenchon est le candidat le plus populaire chez les 16-25 ans selon un sondage L’Etudiant-Harris Interractive (43% de bonne opinion), devant Emmanuel Macron (41%), Marine Le Pen (33%), et Christiane Taubira (32%). En 2017, il était arrivé en tête du vote des 18-24 ans. Son programme prend en compte une large partie des aspirations de la jeunesse. Notre article.

telegram cloud photo size 4 6046330328404048039 y

Popularité chez les jeunes, proche du second tour : la dynamique Mélenchon

En plus d’être le candidat le plus populaire chez les jeunes, Jean-Luc Mélenchon a la dynamique de son côté à gauche. Dans le dernier sondage de l’institut Cluster 17, il est donné à 13% d’intentions de vote, soit 1,5 points du second tour ! Ainsi, il continue de maintenir un écart important avec les autres candidats de gauche, loin devant Yannick Jadot (5%) ou Christiane Taubira (6%). La dynamique dont il bénéficie transparaît notamment dans les nombreux ralliements à la campagne de l’Union Populaire.

Loin du crépuscule de la sociale-démocratie, de l’union impossible, et des candidatures de témoignages, Jean-Luc Mélenchon sera le vote efficace en avril 2022. Dans cette campagne présidentielle, les insoumis vont chercher ceux qui votent peu ou ceux qui ne votent plus, pour les ramener dans le jeu politique : les jeunes et les classes populaires. Pour qu’ils puissent s’exprimer sur leurs aspirations, déconsidérées par les gouvernements successifs.

C17 01022022

Mélenchon porte les colères et les aspirations de la jeunesse

La jeunesse a vécu de plein fouet la crise sanitaire, et subit avec force la crise économique actuelle. Durant le meeting de Tours jeudi 3 février, Jean-Luc Mélenchon a fait part de sa rage lorsqu’il a observé, comme beaucoup d’entre nous, ces files d’attente devant les banques alimentaires, remplies de jeunes étudiants. « Je ne sais pas quel effet ça vous a fait à vous quand on a vu les premières images de nos jeunes, étudiants, en train de faire la file dans la rue pour aller à la soupe populaire parce qu’ils avaient faim. Nos gosses ! Comment on a pu en arriver là ?! Comment on a pu laisser un monde s’établir comme ça ?!« 

S’élevant contre la précarité de la jeunesse, Jean-Luc Mélenchon a une solution très concrète. À chaque étudiant et chaque élève dans l’enseignement professionnel, sera versée tous les mois une allocation d’autonomie de 1063 euros. Pour qu’ils n’aient pas à se casser le dos entre plusieurs petits boulots, pour que les jeunes ne puissent se consacrer qu’à une chose : étudier. C’est grâce à une taxe sur l’héritage que cette mesure sera financée. Au-delà de 12 millions d’euros, soit pour 0,01% de la population, Jean-Luc Mélenchon donne tout aux jeunes !

Ensuite, pour répondre à l’enjeu majeur du chômage des jeunes, les insoumis proposent la création de 100 000 emplois-jeunes payés au SMIC, dans le secteur public et non-marchand. Il faut faire cesser les inquiétudes du lendemain liées au manque d’emplois pérennes. SMIC qui sera d’ailleurs augmenté à 1400€ par mois !

Durant le débat jeunes Élysée 2022, Clémence Guetté avait pu porter la voix de la jeunesse. Elle avait rappelé qu’il y avait « une vraie prise de conscience de l’urgence écologique » chez les jeunes. Ce sont eux qui vont être les plus touchés par le dérèglement climatique, qui déjà les angoisse pour leur futur. Grâce à la planification écologique et à la « règle verte« , Jean-Luc Mélenchon est le candidat de l’écologie dans cette élection présidentielle. Alors que, dans le même temps, d’autres se font condamner deux fois par la justice pour inaction climatique. En avril, pour répondre aux aspirations de la jeunesse, un bulletin se démarque des autres : c’est celui de l’Union Populaire !