Récit d’un travail d’équipe contre le pass sanitaire – par Jean-Luc Mélenchon

equipe insoumise e1627136220652

Récit de Jean-Luc Mélenchon, président du groupe parlementaire de La France insoumise (LFI), de la bataille des insoumis contre le pass sanitaire et plus généralement de la bataille parlementaire à l’Assemblée nationale. Précieux récit pour l’insoumission. Beaucoup ont remarqué, une fois de plus, à l’occasion du débat sur le pass sanitaire, à quel point le … En savoir plus »

Pass sanitaire : Mélenchon et les insoumis sur tous les fronts à l’Assemblée

JLM hier hemicyle

La dangerosité de rendre les tests payants, de refuser de lever les brevets sur les vaccins, l’absurdité du pass sanitaire (ou de son absence) dans les différents transports, le scandale du licenciement sanitaire, l’avertissement de la 4ème vague face aux ricanements des LREM : Jean-Luc Mélenchon et les insoumis étaient sur tous les fronts cette … En savoir plus »

Pass sanitaire : un député LREM dénonce un texte « discriminatoire » à « l’efficacité douteuse »

Larsonneur

Il s’appelle Jean-Charles Larsonneur. À ne pas confondre avec Gauthier Larsonneur, le gardien du Stade brestois. Jean-Charles Larsonneur est de Brest aussi, mais député. Et ce jeune député de la majorité n’a pas souhaité arrêter les pénaltys contre le projet de loi pass sanitaire de son gouvernement. Pire, le député LREM a déserté ses cages … En savoir plus »

« Groupes armés : il faut demander des comptes à ceux qui payent » – Mélenchon au Burkina Faso

ReactionPresidentAN.00 00 37 07.Still001

Lundi 19 juillet 2021, Jean-Luc Mélenchon était en déplacement au Burkina Faso. Il était accompagné de Mathilde Panot, vice-présidente du groupe parlementaire de la France insoumise et de Bastien Lachaud, député de Seine-Saint-Denis. À la suite de son entretien avec le Président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, M. Alassane Bala Sakandé, le président du groupe parlementaire insoumis a répondu à plusieurs questions de journalistes lors d’un point presse.

Il a tout d’abord évoqué la crise sanitaire qui présente des particularités entre les différents pays. Il a rappelé qu’on ne pouvait pas gouverner sans un consentement des populations et qu’il fallait trouver des solutions qui permettent de mobiliser tout le monde, notamment en matière sanitaire.

Il a expliqué qu’il devrait écourter son déplacement au Burkina Faso pour participer aux débats à l’Assemblée nationale sur le Pass sanitaire qui commencent ce mercredi 21 juillet 2021. Jean-Luc Mélenchon a précisé sa position à ce sujet puisque cela risque de poser question dans de nombreux pays. Il a rappelé que le Pass sanitaire était inapplicable dans les faits et participait simplement du contrôle permanent de la population.

Le président du groupe parlementaire LFI a indiqué qu’il avait également échangé avec M. Alassane Bala Sakandé sur le thème de la sécurité. Il a rappelé que la question du financement des groupes armés était primordiale pour demander des comptes à ceux qui payent. Il a dit partager la position du Président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso sur la sécurité et le fait que chacun des peuples doit déployer par lui-même les moyens de résistance à l’agression puisque c’est cette résistance qui est la plus efficace et que toutes les autres méthodes ont échouées.

Pour finir, Jean-Luc Mélenchon a évoqué le cas du Mali, pays voisin du Burkina Faso, où la France est toujours présente militairement. Il a demandé à consulter le peuple malien sur cette présence qui pose question et qui devra prendre fin tôt ou tard. Il a donc appelé à trouver une solution rapidement à ce sujet.

Annonces de Macron : diviser pour mieux régner

Macron

Vaccinés contre non vaccinés, travailleurs contre chômeurs, actifs contre retraités, la stratégie d’Emmanuel Macron pour 2022 est claire : diviser pour mieux régner. C’est ce qui ressort des annonces du Président de la République de ce lundi 12 juillet 2021. L’appel du pied aux blocs de droites est appuyé de la part du candidat Macron, … En savoir plus »

Les dîners d’Éric Zemmour avec l’oligarchie

Zemmour

Éric Zemmour est en pleine opération séduction auprès des plus riches de notre pays. A cet effet, le polémiste de CNews organise des diners avec des patrons de médias et PDG de grosses entreprises. Le très sérieux journal d’affaires, la Lettre A, révèle que l’éditorialiste d’extrême droite a rencontré plusieurs grands patrons et ex-grands patrons. … En savoir plus »

Hidalgo défend Bernard Arnault, la gauche soutient ATTAC

Hidalgo Arnault

L’action d’ATTAC ce samedi 3 juillet 2021 devant la Samaritaine et le siège de LVMH à Paris pour dénoncer les profiteurs de crise, a fait couler beaucoup d’encre. Les réactions permettent de séparer clairement deux camps. D’un côté ceux qui, comme Anne Hidalgo, ont dénoncé un « acte de vandalisme ». De l’autre ceux qui, … En savoir plus »

La France insoumise lance cet été les caravanes de l’union populaire

Caravanes Union Populaire

Notre pays connaît une crise démocratique profonde. Après le mouvement des gilets jaunes, après l’abstention lors des dernières élections municipales, c’est un nouveau record qui a été atteint lors des dernières élections régionales et départementales. Nous ne pouvons nous satisfaire d’une démocratie dans laquelle les deux tiers de la population est expulsé de la décision … En savoir plus »

Évaluer le tableau politique de 2022 (I)

graph 3033203

Ce chapitre concerne deux sujets liés au rôle des nombres dans la politique. D’abord à propos des sondages ensuite à propos du nombre des candidats. Les premiers sont considérés comme essentiels les seconds sont tout simplement ignorés. Actuellement les sondeurs sont obsédés par leur incapacité à fixer le niveau de l’abstention. Ils attribuent donc à … En savoir plus »

Évaluer le tableau politique de 2022 (II)

DSC03708 1024x577 1

Ce n’est vraiment pas un détail. Le nombre des candidats en 2022 devrait directement influer sur la répartition traditionnelle des votes. Les « redressements » que font les sondeurs après avoir collecté leurs données brutes n’en tiennent que très faiblement compte. Pourtant, si chacun réunit les 500 signatures exigées comme ce fut déjà le cas … En savoir plus »