Présidentielle 2022 : Jean-Luc Mélenchon dépasse les 200 000 parrainages citoyens

3qhqpceabrsmaxresdefault

Jean-Luc Mélenchon avait mis une condition à sa candidature pour l’élection présidentielle 2022 : recueillir au préalable 150 000 parrainages citoyens. Un objectif atteint en seulement quelques jours en novembre dernier. Mais le leader des insoumis ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Après une entrée en campagne réussie, il vient désormais de dépasser … En savoir plus »

Pas de profit sur la pandémie : gratuité des vaccins et des traitements

covid 19 vaccin

Nous assistons à un scandale sans nom sur les vaccins. Les citoyens payent à prix fort des vaccins… dont ils ont largement financé le développement. Et ils devront assumer en prime la responsabilité d’éventuels effets secondaires. Les coûts et les pertes pour les citoyens, les profits exorbitants pour les laboratoires. Socialisation des pertes, privatisation des … En savoir plus »

La censure privée menace la liberté d’informer – Voeux de J.-L. Mélenchon à la presse

melenchon voeux question sociale

Le jeudi 14 janvier 2021, Jean-Luc Mélenchon présentait ses voeux à la presse. Il a insisté sur les dangers qui pèsent sur la liberté d’informer et a placé son discours sous le parrainage de Julian Assange et Loujain Al-Hathloul. Le député insoumis a en particulier pointé les dangers qui planent sur la liberté de la presse et a mis l’accent sur l’importance du pluralisme et sur la situation sociale des journalistes. Il a aussi évoqué la question de la concentration des réseaux sociaux dans les mains d’une poignée d’entreprises privées, à l’heure où les GAFAM se sont arrogés un droit de censure en coupant l’accès de Trump à ses différents comptes. 

Jean-Luc Mélenchon a ensuite centré son discours sur la question sociale. Il a ainsi expliqué qu’elle était au centre de la question écologique et que la déforestation ou l’utilisation massive des pesticides était des conséquences du modèle capitaliste. Il a aussi rappelé que la pandémie du coronavirus avait à la fois des origines sociales et qu’elle frappait plus durement les populations les plus pauvres. Le président du groupe « La France insoumise » à l’Assemblée nationale a, sur ce point, parlé de la situation dramatique des petits commerçants, notamment dans le secteur de la restauration. Il a appelé le gouvernement à centraliser les dettes dans une même caisse afin de desserrer l’étau de la dette qui pèse sur ces petits commerçants. 

Enfin, le candidat à l’élection présidentielle a expliqué que 2022 était «la dernière station avant le désert» et qu’il fallait prendre maintenant les décisions nécessaires pour engager la bifurcation écologique et mettre en place une société de l’entraide. Il a appelé les citoyens à faire leurs choix en fonction des programmes et non des personnes et a rappelé que le programme «L’Avenir en commun» était sur la table et en débat pour toutes celles et ceux qui voudraient participer à son élaboration et le faire gagner.

Notre jeunesse va mal : vite, des mesures d’urgence

Alerte : la jeunesse va mal. Les suicides s’enchaînent. Ce matin encore, une tentative à Lyon. Un étudiant sur dix a eu des pensées suicidaires en 2020. Un étudiant sur cinq vit sous le seuil de pauvreté.

Des mesures d’urgence pour étutier dans des conditions dignes et le RSA pour les jeunes de moins 25 ans. Vite.

Édito Clémence Guetté pour L’insoumission.

VIDÉO – Vaccin : l’effondrement de l’État rend la France impuissante

melenchon vaccin etat france impuissante

Le dimanche 10 janvier 2021, Jean-Luc Mélenchon était l’invité d’Amélie Carrouër pour En Toute Franchise. Le député des Bouches-du-Rhône était d’abord interrogé sur la situation sanitaire à Marseille et a appelé le gouvernement à écouter les demandes du maire Benoît Payan. Concernant la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement, Jean-Luc Mélenchon a dénoncé … En savoir plus »

Vaccin : l’effondrement de l’État rend la France impuissante

n1 lnburhvymaxresdefault

Le dimanche 10 janvier 2021, Jean-Luc Mélenchon était l’invité d’Amélie Carrouër pour En Toute Franchise. Le député des Bouches-du-Rhône était d’abord interrogé sur la situation sanitaire à Marseille et a appelé le gouvernement à écouter les demandes du maire Benoît Payan.

Concernant la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement, Jean-Luc Mélenchon a dénoncé le chaos des consignes. Il a aussi critiqué l’incapacité du pouvoir en place à organiser une campagne de vaccination efficace. Sur ce point, il a aussi appelé à ce que les Français puissent avoir le choix entre le vaccin Pfizer à l’ARN messager et d’autres vaccins employant d’autres techniques.

Plus largement, Jean-Luc Mélenchon a fait état d’une forme de déclassement de la France avec l’effondrement de l’État. Il s’est interrogé sur la raison pour laquelle la France était la seule grande puissance à ne pas avoir développé de vaccin, ou encore sur la raison pour laquelle c’était LVMH qui avait fourni 5 millions d’euros à l’institut Pasteur de Lille pour des recherches sur un traitement contre le Covid 19 plutôt que l’État. Il a appelé à construire un pôle public du médicament.

Sur un tout autre sujet, le député insoumis a dénoncé le comportement de Michelin qui touche le CICE mais va supprimer des emplois dans notre pays. Il a plus largement expliqué que le comportement égoïste des riches était intolérable dans une période aussi importante que celle que nous traversons avec la crise sanitaire.

Jean-Luc Mélenchon était également interrogé sur la tentative de putsch aux États-Unis avec la prise du Capitole par des militants pro-Trump. Il a expliqué qu’en dépit de son opposition à Trump, il n’était pas d’accord avec le fait que des entreprises privées comme Facebook et Twitter s’occupent de le censurer et a rappelé que la loi Avia avait autorisé cela en France. Jean-Luc Mélenchon a aussi alerté sur le danger que constitue l’extrême droite dans ce pays comme dans d’autres et a demandé de nouveau la dissolution des groupes d’extrême droite les plus dangereux. Il a aussi dénoncé l’ambiguité des macronistes qui n’ont pas voulu nommer le danger en citant l’extrême droite. Il a rappelé les ambiguïtés du président Macron qui, dans une interview, faisait des oeillades à l’extrême droite en citant Pétain et Maurras.

Enfin, le député insoumis était interrogé sur la présence de Macron à Jarnac pour l’anniversaire de la mort de Mitterrand. Il a expliqué que les Français ne confondraient pas l’homme qui a mis en place l’ISF avec celui qui l’a supprimé et qu’ils ne confondraient pas l’homme de la retraite à 60 ans avec celui qui veut la mettre à 63 ans.

***S’ABONNER AUX PODCASTS***
– Spotify : https://spoti.fi/2UfhFr1
– iTunes : https://apple.co/2QIMWQN
– Deezer : https://bit.ly/2xhh2nN

***RETROUVEZ JEAN-LUC MÉLENCHON SUR***
– Facebook : https://www.facebook.com/jlmelenchon/
– Twitter : https://twitter.com/JLMelenchon
– Snapchat : @MelenchonJL
– Instagram : https://www.instagram.com/jlmelenchon/
– Linkedin : http://linkedin.com/in/jlmelenchon
– Periscope : https://www.periscope.tv/JLMelenchon
– Twitch : https://www.twitch.tv/jlmelenchon
– Telegram : https://t.me/JLMelenchon
– TikTok : https://www.tiktok.com/@melenchonjl

Attaque du Capitole : comment les macronistes protègent l’extrême droite

Trump Le Pen

Les États-Unis ont subi ce mercredi 6 janvier une tentative de coup d’État, rappelant la menace que fait peser l’extrême droite sur nos démocraties. En France, Emmanuel Macron se refuse à cibler l’extrême droite, Marine le Pen étant son meilleur ennemi pour se faire réélire en 2022. Un jeu terriblement dangereux. Tentative de coup d’État … En savoir plus »

Vaccin : déjà un gros fiasco pour Macron

Vaccin

Après les échecs retentissants concernant les masques et les tests, l’impréparation du gouvernement est à nouveau pointée du doigt pour la campagne de vaccination. Sous couvert de « prudence », la stratégie vaccinale de Macron pose question. Choix et coût du vaccin, problèmes logistiques, vaccination au ralenti : autant de zones d’ombres et de balbutiements qui inquiètent … En savoir plus »