174 milliards d’euros de bénéfices en 2021 : le CAC 40 pulvérise son record de 2007

« Crise » vous avez dit ? Pas pour tout le monde. Les multinationales du CAC 40 se portent comme un charme après la pandémie mondiale, merci pour elles. 174 milliards de bénéfices en 2021, un record absolument historique. Proche du double du précédent record, 100 milliards en 2007. D’après la Bible ultralibérale rabâchée par Emmanuel Macron et ses éditorialistes illuminés, « Il faut produire avant de redistribuer ». Alors ? Elles ont bien produit là non ? Comment se porte la redistribution ? Récit de la guerre de sécession fiscale menée par une clique des profiteurs de crise toujours plus riches contre une population française toujours plus pauvres. Notre article.

174 milliards de bénéfices en 2021. Le plus haut niveau jamais atteint pour le CAC 40. Total avait déjà annoncé la couleur en pulvérisant le record du plus haut bénéfice net pour une entreprise française de toute l’Histoire : 15 milliards d’euros. Heureusement ce magot est redistribué à nos services publics. Vous savez, cette Éducation Nationale qui a gratuitement formé l’essentiel de vos employés, cette armée qui vous protège, ces hôpitaux qui vous soignent. La France serait un « enfer fiscal » qui ponctionne injustement l’immense majorité des bénéfices de nos chères multinationales : après une telle orgie de profits en pleine crise, les comptes publics devraient être renfloués pour plusieurs années !

En 2021, le CAC 40, les entreprises les plus riches du pays ont accumulés 174 milliards. La France compte 1 millions de pauvre de plus. La cause – l’effet.

Vous riez jaune ? Vous ne riez pas du tout ? Vous savez que ce gang de capitalistes sans morale ni loi a décidé de faire sécession de l’intérêt général pour contenter uniquement ses actionnaires ? Vous savez que le lobbyiste du CAC 40 Emmanuel Macron a baissé tous les impôts sur les sociétés et arrosé les multinationales d’argent public, sans aucune contrepartie sociale ou écologique ? Vous savez que la légende du ruissellement inlassablement répétée dans les conférences de presse du Président et les conférences de rédaction des journaux tenus par ses amis milliardaires ne sert qu’à masquer la réalité : si les pauvres sont toujours pauvres, c’est parce que les riches sont toujours plus riches.

isf sdf

CAC 40 : les profiteurs de crise intensifient la guerre de sécession fiscale

174 milliards d’euros de bénéfice. Même l’agence Bloomberg ne l’avait pas vu venir. Un record au delà de tous les espérances de ces patrons pourtant habitués à des cascades d’oseille. Sur ces 174 milliards, combien ont-été redistribué ? Quelle part est attribuée au service du bien commun, à l’éducation, la santé, au financement de l’investissement public pour la rénovation thermique des bâtiments pour arrêter le gaspillage d’énergie, la réparation des canalisations pour arrêter le gaspillage d’eau ? Et oui messieurs les très très riches, c’est pas vous qui allez faire tout ça. Mais vous vous en foutez, si l’eau vient à manquer, vous achèterez les sources.

L’Obs s’est penché sur cette question. La réponse est claire. Le Petit Monde du CAC 40, les plus grandes entreprises françaises, qui engraissent les plus grandes fortunes du pays ont décidé de faire sécession. L’intérêt national ne les concerne plus. Enfin jusqu’à la prochaine crise où elles viendront quémander l’argent du peuple pour renflouer leur caisse. Privatiser les profits, collectiviser les pertes, plus que jamais, tel est leur credo.

Total, sans surprise, remporte la palme de l’indécence. 15,9 milliards de bénéfices. Pour cramer tout ce qui compte d’énergies fossiles et tout ce qui reste de rêves d’un monde vivable pour les générations futures. Pour 0 euros d’impôts. Bravo. Là, franchement, vous avez mis la barre très haute. Aucune contribution à la société, championne de France des parasites.

Pour vous accompagner cet été, l’Insoumission vous offre un palmarès des entreprises du CAC 40 qui ont accepté de communiquer ces informations. A imprimer et à montrer à toutes les personnes qui doutent que la France a un grave problème avec ces machines à gaver les puissants et exploiter le peuple.

Repas de pauvres 37234817916