15 milliards de bénéfices, un chèque de 5€ pour les gueux ? Total se gave et vous jette les miettes

Ce jeudi 10 février 2022, Total vient d’annoncer 15 milliard d’euros de bénéfices. Le résultat net le plus élevé jamais réalisé par une entreprise française dans l’Histoire. Mais, grand seigneur, le groupe annonce une ristourne de cinq euros pour un plein de 50 litres dans les zones rurales. Une somme qui représente… 0,33% de leurs 15 milliards de bénéfices. Total se gave sur votre dos, et vous jette les miettes. La France insoumise (LFI) réclame depuis des mois le blocage des prix de l’énergie, des dividendes, et une taxe sur les profiteurs de crise. Notre article.

Prix à la pompe : le scandale est Total

Le prix à la pompe explose avec environ 1,70€/l pour le Gazole, et un peu plus pour le Sans-plomb. En revanche, février est un mois magnifique pour les groupes pétroliers, et notamment pour TotalEnergies (Total). En 2021, l’entreprise pétrolière a réalisé un résultat net de 15 milliards d’euros : le résultat le plus élevé jamais réalisé par une entreprise française. 

Pas tous dans le même bateau. En effet, alors que faire le plein d’essence devient un luxe, Total n’en fini plus de compter ses milliards. À tel point que le journal Le Monde explique que « TotalEnergies est bien parti pour annoncer, le 10 février, le résultat net le plus élevé jamais réalisé par une entreprise française, autour de 15 milliards d’euros. » C’est une tendance de fond qui se confirme. La crise des carburants que l’on connaît depuis plusieurs mois fait les bonnes affaires de Total. 

Depuis mars 2020, le groupe a servi à ses actionnaires 14 milliards d’euros de dividendes (7 milliards en 2020, 7 milliards en 2021). En octobre 2021, le magazine d’affaires Capital titrait un article « TotalEnergies cartonne : bénéfice net multiplié par 23 au 3e trimestre ! », avant d’ajouter « Le groupe a profité à plein de la remontée des cours des hydrocarbures, en particulier de la flambée historique du gaz qui alimente une crise énergétique en Europe. »

Inflation : qu’est-ce qu’on attend pour bloquer les prix de l’énergie ?

Enfin, un indicateur intéressant, le cours de l’action Total ne fait que grimper depuis six mois. Elle a doublé depuis mars 2020. L’action a pris 20% depuis septembre ! Comme un signal, la dernière fois que le cours a été aussi haut, c’était en novembre 2018… Jusqu’à quand le Gouvernement va laisser Total se gaver sur le dos des Français ? En tout cas, les actionnaires n’auront pas trop de mal à faire leur plein d’essence.

Mais, grand seigneur, le groupe annonce une ristourne de cinq euros pour un plein de 50 litres dans les zones rurales. Une somme qui représente… 0,33% de leurs 15 milliards de bénéfices. Total se gave sur votre dos, et vous jette les miettes.

Les Français n’ont pas à dépenser une fortune en essence, alors que les groupes pétroliers se gavent sur leur dos. Jean-Luc Mélenchon, lui, souhaite bloquer les prix de l’énergie pour les ramener au niveau d’avant leur spectaculaire augmentation. Il serait peut-être temps également d’ouvrir le débat sur les profiteurs de crise. En avril 2022, un seul bulletin pour le partage des richesses, celui de l’Union Populaire !