Edward Snowden soutient Jean-Luc Mélenchon et la NUPES

« Bonne chance, le monde en a besoin » : Edward Snowden apporte son soutient à Jean-Luc Mélenchon et la NUPES suite à l’extradition de Julian Assange vers les États-Unis.

Assange brisé, Assange martyrisé, mais jamais libéré : le fondateur de Wikileaks est finalement extradé aux États-Unis. Pourtant, le 4 juin 2021, la justice britannique refusait son extradition. Un jour sombre pour la liberté, pour celui qui est pourchassé par les États-Unis depuis plus de 10 ans. Jean-Luc Mélenchon a rappelé la position qu’il défend depuis des années : à la tête de la France, il naturaliserait et décorerait Julian Assange. Une proposition soutenue par le bien connu lanceur d’alerte Edward Snowden. Notre article.

Assange finalement extradé aux États-Unis

La décision est tombée aujourd’hui : Julian Assange, l’informaticien qui a permis de révéler que les États-Unis avaient, entre autres, espionné nos Présidents (Chirac, Sarkozy et Hollande), va finalement être extradé en Amérique. « Chez ses bourreaux », s’insurge Jean-Luc Mélenchon sur Twitter. Il risque jusqu’à 175 ans de prison pour la diffusion de documents classifiés. Le fondateur de Wikileaks va faire appel. Voilà le sort réservé à un homme dont le courage sans failles a permis de lancer une alerte vitale pour l’intérêt général.

En janvier 2021 pourtant, ce risque semblait s’éloigner : la justice britannique avait refusé son extradition. Plusieurs alertes sur sa santé mentale et sur ses risques de suicide, avaient fait pencher la décision de justice en sa faveur. Mais une toute autre décision a été prise aujourd’hui. « C’est malheureusement un clou supplémentaire mis dans le cercueil de Julian Assange» , a réagi son avocat français, Antoine Vey. Ce dernier dénonce une « persécution politique ». Le lawfare n’a pas de frontière.

Mélenchon veut garantir l’asile à Julian Assange et le décorer, Edward Snowden le soutient

Edward Snowden : ce nom résonne dans toutes nos têtes. En 2013, il a révélé au monde entier l’existence de plusieurs programmes de surveillance de masse américains et britanniques. Pour cela, il est incuplé par le gouvernement américain pour espionnage, de vol et d’utilisation de biens gouvernementaux. Il réside aujourd’hui en Russie.

Un autre lanceur d’alerte auquel Jean-Luc Mélenchon pourrait accorder la nationalité française s’il la demandait. « Assange et Snowden auront la nationalité française s’ils la demandent […] Lorsqu’ils seront là, je les décorerai pour les remercier. », avait-il expliqué dès 2017.

Aujourd’hui, Edward Snowden a manifesté son soutien à Jean-Luc Mélenchon sur sa volonté garantir l’asile à Julian Assange en France. « Bonne chance. Le monde en a besoin », a-t-il déclaré. Dans un autre tweet, Edward Snowden a développé plus précisément sa position : « Chaque parti politique devrait être confronté à une demande de prise de position sur l’extradition de Julian Assange vers un cachot américain pour le crime de dire la vérité ». En France, seul Jean-Luc Mélenchon défend fermement et depuis des années cette position.