« Main dans la main avec le RN contre LFI » : ce député macroniste qui ne se cache même plus

Un député macroniste se dit « prêt à travailler main dans la main avec les députés Rassemblement National » (RN). « Du Lot-et-Garonne », précise-t-il. Et en même temps, « il faut se battre pied à pied face aux élus de LFI qui proposent une opposition systématique juste par posture ». Plutôt le RN que LFI ? Plutôt l’extrême-droite que la gauche de rupture. Voilà un marcheur qui ne se cache même plus. Il s’appelle Michel Lauzzana, un député Renaissance (ex-LREM). L’alliance capital-fasciste se donne à voir chaque semaine. Sans cesse, elle doit être dénoncée. Notre article.

Plutôt RN que LFI ? Ce député macroniste a visiblement fait son choix

On pourrait croire que l’alliance capital-fasciste ferait honte à ceux qui l’entretiennent. Visiblement pas. Certains macronistes persistent et signent. C’est le cas de Michel Lauzzana, député Renaissance (ex-LREM) du Lot-et-Garonne. Interrogé par le journal Sud-Ouest, le marcheur s’est déclaré « prêt à travailler main dans la main avec les députés Rassemblement Nation » (RN). « Du Lot-et-Garonne », précise-t-il.

Et en même temps, « il faut se battre pied à pied face aux élus de LFI qui proposent une opposition systématique juste par posture ». Entre la gauche de rupture et l’extrême-droite, Michel Lauzzana a visiblement fait son choix. « Jusqu’où iront-ils dans cette alliance pour faire barrage à nos propositions ? » s’est demandé le député LFI-NUPES Alexis Corbière. « Combo succulent », a ironiquement tweeté Nadège Abomangoli, députée LFI-NUPES

Face au tollé légitime suscité par ses propos de la honte, le député a tenté de se rattraper. Selon lui, il a « toujours été contre le FN et le RN ». Pas question de travailler main dans la main alors ? « Quand un sujet majeur concernant le territoire se présentera, on pourra envisager de collaborer ». Il persiste et signe. Le député macroniste propose de collaborer avec l’extrême-droite ? Attention au choix des mots Michel, au risque de s’enfoncer plus bas que terre.

Il entérine encore un peu plus fermement cette alliance capital-fasciste contre les travailleurs. Pour rappel, le RN et la macronie ont voté contre la hausse du SMIC à 1500 euros, le gel des loyers et le blocage des prix. Main dans la main, contre le peuple. Voila une alliance qui ne cesse de se préciser semaine après semaine en France. Lune de miel Le Pen / Macron, épisode n°459.