Sondage 2022 : Mélenchon aux portes du second tour

En hausse et toujours en tête de la gauche, Jean-Luc Mélenchon n’est plus qu’à deux points du second tour de l’élection présidentielle de 2022 selon un sondage Cluster-17 pour Marianne réalisé du 27 au 31 décembre sur un échantillon de plus de 2000 personnes. Avec 13% des suffrages (+1), le candidat de l’Union populaire talonne les trois candidats de droite et d’extrême droite. Il n’est ainsi plus qu’à 1,5 points de Le Pen (14,5%) et à 2 points de Zemmour et Pécresse (15%). 

sondage melenchon presidentielle

À gauche, Mélenchon creuse l’écart

Ce bon résultat pour Jean-Luc Mélenchon confirme la dynamique déjà observée pour lui à la fin du mois de décembre. Comme nous l’écrivions dans nos colonnes, il enregistrait ainsi déjà une hausse de plus de 3 points dans un sondage Elabe pour BFMTV. Une hausse d’ailleurs confirmée par l’ensemble des instituts de sondage. Mais également par les chiffres de mobilisations en ligne du candidat, alors qu’il a levé plus de 1 millions d’euros de dons avant la fin de l’année 2021 et que près de 270.000 personnes soutiennent déjà sa candidature sur son site de campagne

Bonne nouvelle pour Mélenchon, ce sondage de Cluster 17 pour Marianne est en revanche un coup de massue pour les autres candidats de gauche : aucun ne franchit la barre des 5%, précieux sésame pour pouvoir prétendre à un remboursement des comptes de campagne. Christiane Taubira perd 2,5 points et plafonne à 4,5%, Jadot atteint un plus bas à 4% (-1 point) et Hidalgo reste encalminée à 2%. Ils semblent collectivement payer l’épisode de la fin de l’année où était discutée l’idée d’une primaire de la gauche entre les candidats sociaux-démocrates mais dont le résultat a surtout été une perte de lisibilité des différentes candidatures. 

Les électeurs de Mélenchon sont sûrs de leur choix

Autre bonne nouvelle pour le candidat de l’Union populaire : ses électeurs sont aussi les plus sûrs de leur choix à gauche. 69% d’entre eux affirment ainsi être sûrs de voter pour lui. Un chiffre qui tombe à 51% pour Christiane Taubira alors même qu’elle n’est pas officiellement candidate, et qui s’effondre sous la barre des 50% pour Jadot (41%), Roussel (46%), Hidalgo (37%) et Montebourg (33%). 

melenchon sondage sur du choix

Des chiffres important à avoir en tête quand on sait qu’il existe à gauche une logique de « vote utile » consistant à se rassembler autour du candidat ayant le plus de chances d’arriver en tête. Jean-Luc Mélenchon peut donc avoir bon espoir, dans les prochaines semaines, de convaincre les soutiens indécis des autres candidats de gauche de le rejoindre. D’autant plus qu’il a commencé l’année 2022 par un discours à l’Assemblée nationale pour défendre les libertés qui compte près de 700.000 vues cumulées sur YouTube et Facebook et qui a d’ores et déjà marqué les esprits, comme le montre par exemple ces deux tweets d’un ex-militant socialiste ayant décidé de découper sa carte du PS pour soutenir Mélenchon. 

Seul candidat ayant un programme à 3 mois du premier tour de l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon est décidé à mener campagne sur ses idées. Une stratégie respectueuse du grand rendez-vous démocratique qu’est l’élection présidentielle en France. Et une stratégie payante si l’on en croit les résultats des derniers sondages. Le candidat sera en meeting le 16 janvier à Nantes pour continuer à creuser le sillon qui l’amène aujourd’hui déjà aux portes du second tour.

La Rédaction