🔴 ALERTE – Le terroriste de Christchurch était «membre bienfaiteur» de Génération identitaire

Brenton Tarrant, le terroriste d’extrême droite qui a tué 51 personnes dans des mosquées à Christchurch en Nouvelle-Zélande en 2019 était « membre bienfaiteur » de Génération identitaire, un groupuscule d’extrême droite proche de Marine Le Pen. Les informations sont révélées par Bruno Dalles, ex directeur des renseignements financiers de Tracfin. Celui-ci révèle qu’au moment de son attaque, il avait réglé sa cotisation et avait déjà fait un virement de 1 000€ au groupuscule d’extrême droite.

Pour rappel, Brenton Tarrant, condamné depuis à la prison à vie, avait expliqué que la défaite de Marine Le Pen en 2017 avait été un élément fondamental dans sa radicalisation. Suprémaciste et islamophobe, le terroriste avait volontairement ciblé des personnes de confession musulmane lors de son attentat en Nouvelle-Zélande.

L’ancien directeur de Tracfin était auditionné dans le cadre de la commission d’enquête parlementaire sur les groupuscules d’extrême droite, présidée par la députée France insoumise Muriel Ressiguier. Cette commission avait été créée en 2019 à l’initiative du groupe parlementaire insoumis. Depuis, et à plusieurs reprises, le groupe LFI avait demandé la dissolution de Génération identitaire notamment après plusieurs actes violents et provocations.

Le groupe vient finalement d’être dissout suite à un conseil des ministres ce mercredi 3 mars. D’autres mouvances d’extrême droite violentes sont également dans le viseur des autorités après la découverte d’armes cachées.