ATTAL REMANIEMENT

Remaniement : Gabriel Attal va-t-il demander la confiance aux députés comme c’est le cas dans l’ensemble des démocraties parlementaires ?

Après des semaines de feuilleton médiatique incessant, Gabriel Attal a été nommé premier ministre. « Attal retrouve son poste de porte-parole. La fonction de premier ministre disparaît. Le monarque présidentiel gouverne seul avec sa cour. Malheur aux peuples dont les princes sont des enfants. » a déclaré Jean-Luc Mélenchon sur Twitter.

Gabriel Attal va-t-il demander la confiance aux députés ?

Le nouveau locataire de Matignon demandera-t-il un vote de confiance à l’Assemblée nationale, comme c’est le cas dans l’ensemble des démocraties parlementaires ? Les insoumis l’exigent, sans quoi ils déposeront une motion de censure pour « savoir qui est gouvernemental et qui est l’opposition » d’après les mots du leader insoumis.

Le bilan du porte-parole et ministre d’Emmanuel Macron est connu, et déjà largement épinglé. Ardent défenseur de la réforme des retraites, et responsable du fiasco de Parcoursup et de la suppression de 1500 postes d’enseignants, Gabriel Attal est aussi connu pour avoir créer de toutes pièces la polémique raciste par l’interdiction de l’abaya en septembre 2023. En déclenchant une nouvelle guerre de religion absurde contre les citoyens de confession musulmane, Gabriel Attal s’est attiré toute la sympathie de l’extrême droite, le vice-président du RN, Louis Aliot, déclarant ce matin sur RTL « Gabriel Attal a piqué nos idées ».