Grève à GRDF : 518 millions d’euros pour les actionnaires, des miettes pour les travailleurs ? Gaz gratuit pour les quartiers populaires !

La flambée des prix continue d’étrangler le peuple. Pendant ce temps, les grands groupes comme GRDF se gavent : 518 millions de dividendes en 2022 pour cette filiale d’Engie. En grève depuis maintenant cinq semaines, les salariés demandent à être augmentés de 4,6%. La direction refuse toujours. Il ne resterait alors « que » 500 millions d’euros de dividendes à GRDF après cette augmentation. Quand est-ce qu’on partage vraiment les richesses ? Notre brève.

Les salariés de Gaz Réseau Distribution France (GRDF) sont en grève depuis un mois : celle-ci a été prolongée hier jusqu’au 3 février. Un mouvement social visible partout dans le pays : Toulouse, Saint-Étienne, Saint-Brieuc, Marseille, Villeneuve-la-Garenne… Ceux qui la mènent sont accusés de tous les maux. Une revendication principale ? Des hausses de SALAIRES. Pas des primes, des salaires, au-dessus de l’inflation.

GRDF : en pleine flambée des prix, les grévistes demandent à sortir la tête de l’eau

Les salariés de GRDF sont en grève depuis un mois. Hier, au plus fort de leur mobilisation, ils ont reconduit le mouvement social jusqu’au 3 février. La CGT, majoritaire dans l’entreprise, demande une hausse de 4,6% des salaires. Pas des primes de fin d’année ou des primes classiques, des S.A.L.A.I.R.E.S. De quoi vivre dignement alors que les prix continuent de flamber. Même le patron de Leclerc a fait part de son inquiétude face à l’inflation qui explose. Selon lui, les grandes marques réclament des hausses de prix à la grande distribution : + 41% pour les produits animaliers, +20,55% pour les conserves de fruits, +17,74% pour les conserves de légumes, +15,08% pour les huiles et assaisonnements, +13% pour la volaille, +11% pour le papier, +10,53% pour le café…

Pour aller plus loin : « Tsunami d’inflation » : le patron de Leclerc annonce le pire pour 2023

Cette revendication de hausse des salaires est à mettre en parallèle avec les dividendes générés par GRDF : 518 millions d’euros. « Si l’on soustrait à ce montant la somme que représenterait une augmentation de salaires de 4,6 %, il resterait tout de même 500 millions d’euros. Engie prend tout l’argent et ne redistribue rien aux salariés, malgré des résultats exceptionnels, explique la CGT. 18 millions sur 518 millions, cela ne devrait pas être trop insupportable pour Engie. Le groupe a réalisé… 5 milliards de bénéfices au premier semestre 2022, en pleine crise de l’énergie. Des miettes pour les salariés tandis que les actionnaires et les multinationales se gavent.

Quand l’oligarchie veut casser le mouvement social, elle accuse les grévistes de tous les maux

Comment briser un mouvement social ? En opposant ceux qui luttent à « à la France qui se lève tôt », à « ceux qui travaillent », à « ceux qui veulent partir en vacances »… C’est la même rengaine répétée inlassablement par les éditorialistes de plateaux, les « experts » économiques libéraux (doux pléonasme !) et leurs alliés politiques depuis des années. Quand les travailleurs exercent leur droit de grève, inscrit dans la Constitution, ils sont traités de tous les noms.

À rebours complet des affabulations de la caste, la CGT GRDF distribue gratuitement le gaz à 6 000 foyers d’un quartier populaire de Marseille

Comment délégitimer la grève des salariés de GRDF auprès des Français ? En laissant entendre que 1 500 foyers d’Île-de-France seraient privés de gaz à cause de la grève. « Les médias n’arrêtent pas de nous interroger sur ces 1 500 foyers, mais il ne s’agit pas de coupures. Ce sont des personnes qui viennent d’emménager et ne sont pas encore raccordées au gaz. Je reconnais que c’est une situation difficile, mais quand des sites sont en grève reconductible depuis trois semaines, avec 100 % de grévistes, forcément, certaines interventions sont reprogrammées », explique la CGT à l’Humanité.

Il fait froid chez vous ? « C’est à cause des grévistes », tente de faire croire les médias traditionnels. Mais les responsables du blocage sont les dirigeants de GRFD, et non pas ceux qui luttent pour un salaire plus digne alors que les prix flambent. Pour couper l’herbe sous le pied à la direction de GRDF, et dans un esprit de grande solidarité, la CGT GRDF a fait distribuer gratuitement le gaz à 6 000 foyers d’un quartier populaire de Marseille.

Pour apporter votre soutien : une solution, la caisse de grève : https://www.leetchi.com/fr/c/5obd4e0V#.Y4ieHjpV7U4.whatsapp