Macron, président le plus mal élu de la 5ème République après Pompidou

38% seulement des inscrits ont voté pour Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle. Il est ainsi le 2ème président le plus mal élu de l’histoire de la 5ème République, après Georges Pompidou (après mai 1968). Emmanuel Macron surnage dans un océan d’abstention et de bulletins blancs et nuls. La monarchie présidentielle est définitivement à bout de souffle. La bataille du 3ème tour est commencée depuis hier soir, pour empêcher le monarque présidentiel d’avoir les pleins pouvoirs. Notre article.

Macron « surnage dans un océan d’abstention et de bulletins blancs et nuls« 

Jean-Luc Mélenchon a réagi suite à la proclamation des résultats du second tour de l’élection présidentielle hier soir. Il s’est d’abord exprimé sur la défaite de la patronne de l’extrême-droite française : « La France a refusé clairement de lui confier son avenir. Et c’est une très bonne nouvelle pour l’unité de notre peuple. » Ensuite, le leader du bloc populaire est revenu sur la victoire d’Emmanuel Macron : « le plus mal élu des présidents de la 5ème République », après George Pompidou suite à mai 1968. Emmanuel Macron « surnage dans un océan d’abstention et de bulletins blancs et nuls » : 28,01% d’abstention, 8,6% de bulletins blancs et nuls (suffrages exprimés).

telegram cloud photo size 4 5994603241234611382 y

Une abstention massive liée en partie au fait que 80% des Français refusaient de vivre un remake de l’élection présidentielle de 2017. C’est pourtant ce qui s’est déroulé sous nos yeux, avec, à la clé, la réélection du Jupiter. Même si beaucoup de soutiens d’Emmanuel Macron semblent croire le contraire depuis hier soir, le vote en sa faveur n’a pas été un vote d’adhésion. 42% de ses électeurs ont voté pour lui pour faire barrage à Marine Le Pen selon l’institut Ipsos-Sopra Steria. Emmanuel Ma-lélu.

Mélenchon : « Vous pouvez battre Macron et choisir un autre chemin« 

Hier soir, Jean-Luc Mélenchon a lancé un appel à la mobilisation générale en vue des élections législatives des 12 et 19 juin. Le 3ème tour de l’élection présidentielle. Mal-élu, le socle électoral d’Emmanuel Macron est fragile. Il est le premier président à être réélu sans avoir vécu de cohabitation. Une situation inédite en amène souvent une autre : cette fois-ci, il peut ne pas avoir la majorité nécessaire pour gouverner à l’Assemblée nationale. Qui pourrait alors devenir Premier Ministre ? 44% des Français souhaitent que ce soit Jean-Luc Mélenchon.

« La démocratie peut nous donner de nouveau le moyen de changer de cap« , a déclaré hier soir celui qui a porté la gauche à un cheveux du second tour. Lançant officiellement la campagne du 3ème tour de l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon a expliqué qu' »un autre monde [était] encore possible si vous élisez une majorité, je dis bien une majorité, de députés de la nouvelle Union populaire qui doit s’élargir. » Arrivé au 3ème tour, fort d’un bloc populaire massif et portant un programme dont les mesures sont toujours plébiscitées par une large majorité de Français, Jean-Luc Mélenchon peut devenir Premier Ministre en juin, et contre-balancer ainsi les pouvoirs d’un président aussi mal élu qu’Emmanuel Macron.