Présidentielle : l’humoriste Blanche Gardin soutient Mélenchon

Blanche Gardin soutient Jean-Luc Mélenchon : “Avec la gauche au second tour, il devient imaginable de gagner l’élection présidentielle”. On la connaissait brillante sur les terrains de l’humour noir et absurde face à une société déréglée. Elle décide aujourd’hui de s’y engager avec force en appelant à voter Jean-Luc Mélenchon pour enfin parler d’“avenir commun” et gagner cette élection. Un soutien de poids de l’humour français pour Jean-Luc Mélenchon, à une semaine du premier tour. Portrait.

Blanche Gardin refuse une décoration de Macron, pour non-respect de sa promesse de sortir les sans-abris de la rue

À une semaine d’une possible qualification au second tour du candidat de l’Union Populaire, une raison de plus de sourire. Contrairement à ce qui tient désormais de sa patte artistique, Blanche Gardin ne se lance pas dans un stand up poilant sur la société de marché néolibérale. Non, elle a pris le papier et appelle à voter Jean-Luc Mélenchon. Sans rire mais pas sans entrain, un engagement sérieux à l’heure où il s’agit pour le peuple français de savoir qui représentera la voix de la question sociale face à Emmanuel Macron !

Blanche Gardin n’en est pas à sa première prise de position. Celle qui avait refusé la décoration de chevalier des Arts et des Lettres proposée par le gouvernement Macron, ne pouvant “accepter une récompense que sous un gouvernement qui tient ses promesses et qui met tout en œuvre pour sortir les personnes sans domicile de la rue”, face à la politique antisociale du président-candidat malgré ses promesses en l’air pour reloger les sans-abris.
Rien d’étonnant de se tourner vers le candidat qui compte mettre en application s’il est élu, dès le 24 avril, un plan “zéro sans-abris” pour mettre fin à la situation insupportable du mal-logement !

Blanche Gardin, un humour politique

Mais dans ses spectacles comme dans ses rôles au cinéma, il semblerait également que son humour noir grinçant, tantôt désabusé, tantôt piquant vis à vis de la société contemporaine ne soit pas innocent : un moyen parmi d’autres de faire ressortir l’absurdité d’une société de compétition de tous contre tous, où tout serait amené à devenir marchandise, frustration et galère et dans laquelle l’humour est une performance libératrice. Toujours est-il que celle qui a incarné Marie, mère célibataire tenant d’une sorte de “droit à la paresse” 2.0 dans Effacer l’historique de Kervern et Délepine, a su marquer par un ton parfois rêveur et radicalement naïf qui semble appeler d’autres possibles.

De quoi vouloir un autre monde fondé sur l’harmonie entre les êtres humains et avec la nature ? Blanche Gardin a répondu par l’affirmative ! Aujourd’hui, elle voit dans la candidature de Jean-Luc Mélenchon de quoi rendre l’environnement politique “respirable”, de quoi enfin pouvoir “rendre l’air plus léger” face au duo Macron-Le Pen dont 80% des Français ne veulent plus. Son soutien témoigne de cet immense espoir qui naît à gauche et dans les classes populaires de voir le second tour déjoué par la présence de plus en plus plausible et nécessaire de Jean-Luc Mélenchon.

Blanche et Clemence 1
L’humoriste lanche Gardin (à droite) avec Clémence Guetté (à gauche), la co-responsable du programme de LFI, au meeting de Jean-Luc Mélenchon le 20 mars 2022 à Paris