« 300 000 personnes sans abris, ça me révolte » : Mélenchon s’élève contre la misère sur France 2

Ce soir dans l’émission Elysée 2022 sur France 2, Jean-Luc Mélenchon l’a affirmé d’entrée de jeu : son mandat sera celui d’un grand combat contre la pauvreté. Notre article.

La trêve hivernale s’achève demain, des millions de Français sont à la rue, des enfants ont faim et froid. Jean-Luc Mélenchon a tenu à l’affirmer : il y a des causes qui méritent de s’indigner.« Demain, c’est la fin de la trêve hivernale. Des milliers de personnes vont finir à la rue. Restez fidèles, marchez votre chemin avec les vôtres ». La voix qu’il veut porter, c’est celle des 9 millions de pauvres de ce pays. Jean-Luc Mélenchon, candidat de l’Union populaire à l’élection présidentielle compte bien en finir avec la pauvreté de masse. 

Il n’a pas manqué de rappeler que ce sujet fonde son engagement politique et de désigner les responsables : “300 000 personnes sans abris, ça me révolte. Lorsque je vois les gosses qui ont froid, les 8 millions de Français à l’aide alimentaire, j’ai les abeilles, j’en veux beaucoup à ceux qui ont organisé un tel monde”.

Ce monde, c’est celui d’Emmanuel Macron, “dernier grand néolibéral d’Europe d’un monde qui se meurt”. Ce monde d’injustice, d’un océan de mal logement et de pauvreté avec des îlots de grande richesse, c’est celui dans lequel 5 personnes possèdent autant que 27 millions d’autres. Ce monde ne dérange pas Marine Le Pen. Elle ne souhaite ni augmenter le SMIC ni bloquer les prix. Elle tente plutôt de faire diversion en ciblant les musulmans de ce pays.

Pour changer ce qui va mal, il faut tout changer. Cette élection est un référendum social. Le 10 avril, il suffit d’un bulletin de vote pour imposer le vrai second tour : un candidat du vieux monde face à Jean-Luc Mélenchon, candidat de la question sociale. Plus que jamais, à quelques petits points du second tour, un autre monde est possible.