Présidentielle : avec Mélenchon, le prix de l’essence peut repasser à 1,40€ dans 17 jours

Jean-Luc Mélenchon défend le blocage du prix de l’essence, pour le ramener à 1,40€/L. Il défend cette position depuis longtemps. Il la défendait déjà le 13 janvier 2022, s’exprimant à ce sujet à l’Assemblée nationale pendant la niche parlementaire du groupe LFI. Il l’a également défendue lundi soir durant l’émission « La France face à la guerre » sur TF1, se posant comme la seule alternative face à Emmanuel Macron. Brest, Lorient, la Rochelle, Rennes, Agen, Gennevilliers… des blocages de dépôts pétroliers sont en train de s’étendre dans tout le pays face à l’explosion des prix. Face à cette situation de crise, Emmanuel Macron a prévu une baisse de 15 centimes, ristourne effective le… 1er avril. 3 ans après le lancement des Gilets Jaunes, et alors que le pouvoir d’achat est la priorité absolue des Français à 3 jours du premier tour, le sujet du prix de l’essence est explosif. Notre article.

Le prix de l’essence, un sujet explosif

De tous les candidats à l’élection pouvant accéder au second tour, le candidat de l’Union populaire est le seul à défendre cette proposition. Les 4 autres candidats de droite et d’extrême-droite ne semblent pas plus concernés que cela par le pouvoir d’achat des Français, qui est pourtant leur première préoccupation.

Cela explique sans doute pourquoi Jean-Luc Mélenchon est considéré par presque la moitié des Français comme le candidat qui défend le mieux le pouvoir d’achat. Le blocage des prix s’ajoute à d’autres mesures dédiées à la lutte pour le pouvoir d’achat : la hausse du SMIC à 1400 euros net, et le passage de toutes les pensions de retraite au SMIC revalorisé pour une carrière complète. Sachant que l’âge de la retraite repasserait à 60 ans.

Pourquoi bloquer le prix de l’essence ? Parce qu’il a explosé. Il flambait déjà début 2022, il crève désormais le plafond du fait de la dramatique guerre à l’Est. Ce, dans un contexte de crise sociale qui continue de fracasser le pays. Tout cela ne fait que l’aggraver. Les Français qui doivent aller travailler doivent débourser des fortunes pour pouvoir simplement se déplacer de leur domicile à leur travail. Brest, Lorient, la Rochelle, Rennes, Agen, Gennevilliers… des blocages de dépôts pétroliers sont en train de s’étendre dans tout le pays.

Ce blocage des prix pourrait être mis en place dès l’arrivée à l’Élysée du candidat de l’Union populaire, car elle serait mise en place par décret présidentiel. Cette mesure ramènerait ainsi le prix de l’essence à 1,40€/L. Elle est possible via l’article 410-2 du code du Commerce qui autorise le gouvernement à prendre des mesures temporaires en cas de « situation de crise, de circonstances exceptionnelles« . Alors, quand est ce que l’on bloque les prix ? Dans 17 jours, si Jean-Luc Mélenchon remporte l’élection présidentielle. Première étape ce dimanche.