Épuisement des soignants : applaudir c’était bien, des moyens c’est mieux

Les applaudissements à 20h aux fenêtres sont loin, les soignants eux, sont toujours là. Dans les services hospitaliers, les EHPAD, les IME, à domicile, ils sont épuisés. 1 infirmier sur 3 veut démissionner. Applaudir c’était bien, des moyens c’est mieux.

Édito Anne-Sophie Pelletier pour L’insoumission.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.