Tempête Alex : La visite de Macron interrompt des opérations de secours

C’est une opération de communication pour le Président de la République qui pourrait bien coûter cher aux habitants des zones sinistrées par la tempête Alex. La visite d’Emmanuel Macron dans la Roya suite à la tempête Alex a bloqué plusieurs opérations qui visaient pourtant à aider ces mêmes habitants.

Rétablissement des réseaux d’eau, d’électricité, acheminement d’eau potable : tout est arrêté

Il est 9h30 ce mercredi 7 octobre quand la nouvelle d’un arrêté préfectoral est diffusée : tout le monde doit être posé au sol à 13 heures et les vols sont interdits pour toute l’après-midi. La raison ? La visite du Président Emmanuel Macron sur les lieux. Dans un périmètre très large autour de lui, aucun hélicoptère ne peut circuler.

Cette mesure de sécurité va mettre en pause plusieurs opérations visant à rétablir le réseaux d’électricité, poser de nouvelles canalisations, acheminer des groupes électrogènes et des packs d’eau potable pour les habitants.

Une opération de communication qui passe mal

Pendant que le Président annonce que la reconstruction des routes arrachées, des maisons éventrées et des réseaux d’adduction d’eau ou d’électricité doit aller « très vite », sa présence-même sur les lieux empêche les opérations. Une opération de communication qui passe mal pour les pilotes d’hélicoptère forcés de s’arrêter, comme on peut le lire sur la page Facebook de la société Azur Hélicoptère :

Ou sur la page Facebook de la CGT Enedis 06 :

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.