Sauvetage en Méditerranée : l’Europe regarde lâchement ailleurs

Pendant 11 jours, 180 personnes sont restées bloquées à bord du bateau de SOS Méditerranée France. Résultat ? Plusieurs tentatives de suicides et une tension extrême sur l’Océan Viking. Pendant ce temps-là, l’Europe regardait lâchement ailleurs.

Édito Anne-Sophie Pelletier pour L’insoumission.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.