Remaniement : le changement, c’est pas maintenant

Au delà de l’aveu d’échec pour la macronie (Castaner, Belloubet et Penicaud dehors), avec le retour de la réforme des retraites et de l’assurance chômage, Macron adresse une déclaration de guerre sociale au pays.

Édito d’Adrien Quatennens.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.