JUSTICE D’EXCEPTION : JUSQU’OÙ IRA CE GOUVERNEMENT ?

https://www.youtube.com/watch?v=iLe33S2Lt1E

Mercredi 17 juin, Ugo Bernalicis intervenait lors de la discussion générale de la commission des Lois sur les nouvelles mesures de suretés à l’encontre des auteurs d’infractions terroristes à l’issue de leur peine.

Alors qu’en matière pénale, la création de dispositifs préventifs a permis d’incarcérer des individus n’ayant commis aucune infraction et que des moyens importants ont été octroyés aux services de renseignement dans le cadre de la lutte anti-terroriste, le gouvernement vise à confondre davantage la notion de peine et celle de prévention. Cette nouvelle restriction des libertés n’a qu’un seul objet : répondre à l’agenda politique imposé en la matière par la droite extrême et l’extrême droite.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.