CORONAVIRUS – «Le monde d’après doit commencer maintenant»

Le dimanche 22 mars 2020, Jean-Luc Mélenchon était l’invité d’Ali Badou pour parler de la situation du pays en pleine crise sanitaire du coronavirus. Il a expliqué pourquoi les insoumis n’avaient pas voté favorablement au texte créant un «état d’urgence sanitaire» et a expliqué que, dans le moment, la démocratie et la délibération seraient les outils qui permettraient de prendre les meilleures décisions.

Le président du groupe «La France insoumise» à l’Assemblée nationale a également expliqué que les injonctions contradictoires du gouvernement (aller travailler / rester chez soi) ajoutaient de la confusion. Il a répété que pour que le confinement soit suivi et respecté, il fallait d’abord que les consignes soient perçues comme justes et cohérentes.

Jean-Luc Mélenchon a également dit qu’il fallait mettre tous les moyens à disposition pour affronter la crise sanitaire et a donc parlé de réquisitionner ou de nationaliser les entreprises permettant d’assurer la production de masques. Il a appelé à ce que les salariés et ouvriers organisent eux-mêmes la production pour l’assurer dans des conditions sanitaires viables.

Enfin, Jean-Luc Mélenchon a rappelé que ceux qui avaient été les ennemis du service public, et notamment du service public de la santé, se trouvaient aujourd’hui face à leurs contradictions. Il a appelé à préparer dès maintenant le monde d’après faisant la part-belle au partage, à la planification et enfin débarrassé de l’égoïsme social.

***RETROUVEZ JEAN-LUC MÉLENCHON SUR***
– Facebook : https://www.facebook.com/jlmelenchon/
– Twitter : https://twitter.com/JLMelenchon
– Snapchat : @MelenchonJL
– Instagram : https://www.instagram.com/jlmelenchon/
– Linkedin : http://linkedin.com/in/jlmelenchon
– Periscope : https://www.periscope.tv/JLMelenchon
– Twitch : https://www.twitch.tv/jlmelenchon
– Telegram : https://t.me/JLMelenchon

Si vous souhaitez aider, vous pouvez rejoindre l’équipe qui rédige bénévolement les sous-titres de cette chaîne YouTube en écrivant un mail à l’adresse : traducteurs.insoumis@gmail.com ou en contribuant sur : http://bit.ly/2tsLipD.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.