Le peuple français est passé de la fatalité à la colère – Motion de censure

Motion de censure balayée mardi 3 mars 2020 au soir, dans un hémicycle surchauffé par le mépris et le déni des députés macronistes comme par la determination à exiger le retrait de ce texte et à dénoncer le recours au 49.3.

La députée Clémentine Autain à la tribune de l’Assemblée nationale.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/watch/?v=205827093956959

« Mes chers collègues,
C’est un fiasco.
Vous avez beau maquiller la réalité de votre projet sur les retraites, y compris avec une étude d’impact de 1000 pages totalement faussée ;
Vous avez beau tenter de banaliser le recours au 49.3, en nous expliquant que d’autres avant vous y ont bien recouru – vous me faites penser à la tante Marhta dans un roman de John Irving : « Ma tante Martha, comme la plupart des Américains, savaient se montrer tyrannique quand il s’agissait de défendre la démocratie… » ;
Vous avez beau rejeter la faute de votre coup de force sur l’opposition, notamment la nôtre qui refuse en bloc ce texte et saisit toutes les opportunités pour exprimer son point de vue, dans le cadre qui lui est imparti démocratiquement ;
Vous avez beau décuplé d’effort de communication pour faire avaler aux Français la pilule de votre régression sociale et de votre attitude autoritaire ;

Rien n’y fait. Rien n’y fera.(…) »

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.