Un grenelle des violences faites aux femmes : du blablabla

Avec la proposition de M. Schiappa d’organiser un « Grenelle des violences faites aux femmes », Clémentine Autain rappelle qu’on est dans une opération de pure communication. Ce que nous attendons, ce sont des mesures sonnantes et trébuchantes qui permettent de passer un cap dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Le budget pour les droits des femmes en France c’est 0,0066% du budget national : c’est une (très mauvaise) plaisanterie.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.