Lanceurs d’alerte : Le parcours des combattant.e.s ?

A la suite du rapport sur la lutte contre la #DelinquanceFinanciere (http://www.assemblee-nationale.fr/15/rap-info/i1822.asp), j’ai organisé une table ronde à l’Assemblée nationale le 26 juin 2019 sur la question des #LanceursDAlerte.

Cette table ronde réunit :
– Céline Boussié, Lanceuse d’alerte du médico-social, poursuivie en diffamation (puis relaxée) par l’IME de Moussaron pour avoir dénoncé les faits de maltraitance qui y ont été pratiquées impunément pendant plus de 20 ans sur des enfants poly-handicapés. Elle est secrétaire générale adjointe de la Maison des Lanceurs d’Alerte (MLA) et auteure de « Les enfants du silence » (Harper Collins).
– Patrick Bourdillon, secrétaire fédéral CGT santé.
– Maxime Renahy, ancien administrateur de fonds à Jersey et au Luxembourg, devenu espion à la DGSE. Il est désormais ce qu’on appelle un lanceur d’alerte dans le domaines de la délinquance financière. Son livre « Là où est l’argent » dénonce les pratiques offshore des multinationales et l’inaction de Bercy.
– Pierre Farge, Avocat au barreau de Paris, spécialisé dans la défense des lanceurs d’alerte.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.