Le milieu ouvert plutôt que la prison !

Le 29 mai 2019, la Commission des Lois auditionnait Adeline HAZAN, Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté (CGLPL) sur la thématique des conditions carcérales et plus largement sur les politiques pénale et pénitentiaire.

Je partage le constat pessimiste du volet application des peines de la loi justice et je m’inquiète de l’angle répressif pris par le gouvernement.
Je rappelle que le milieu ouvert permet mieux de lutter contre la récidive que la prison et donc il est nécessaire de mettre les moyens sur les services pénitentiaires d’insertion et de probation.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.