bardella RN écologie

Élections du 9 juin : Bardella fragilisé par ses votes en faveur des plus riches et contre l’écologie

Gonflé à l’hélium dans les sondages, la candidature de Jordan Bardella se fragilise à chacune des prises de parole du Rassemblement National sur un sujet social ou écologique. Ses prises de position contre les prix planchers pour les agriculteurs ont craquelé le vernis. Au Parlement européen, le groupe auquel appartient Jordan Bardella vote en très grande majorité en faveur des accords de libre-échange

L’Insoumission a maintes fois écrit sur les ressorts de la supercherie sociale, écologique, féministe, laïque et républicaine du parti d’extrême droite. Aujourd’hui, focus sur les questions écologiques, alors que l’effondrement climatique a déjà commencé. À la lecture du rapport du GIEC de mars 2023, on apprenait que 75% de l’Humanité pourrait succomber à des vagues de chaleurs meurtrières d’ici à 2100.

En février 2023, les députés RN ont déposé une proposition de loi pour réinstaurer les pesticides néonicotinoïdes, tueurs d’abeilles. Réguler les yachts et les jets privés ? Jordan Bardella et les eurodéputés RN ont voté contre le 5 octobre 2022. Refus de défendre la préservation des terres agricoles, soutien tacite des traités de libre-échange au Parlement européen… La liste est encore longue. Arrivés au bas de la page, vous aurez tous les éléments pour démonter la crédibilité du parti lepéniste sur ce sujet. Notre article.

Ces votes et prises de positions qui montrent que le RN, Bardella et Marine Le Pen se moquent de l’écologie

Conditionner les aides publiques aux grandes entreprises à leur respect des engagements de l’accord de Paris ? Indemniser les agriculteurs victimes de catastrophes naturelles ? Marine Le Pen et les autres députés RN ont voté contre le 26 juillet 2022 à l’Assemblée nationale. L’instauration d’un ISF renforcé pour financer la bifurcation écologique ? Les députés RN ont voté contre le 17 octobre 2022 à l’Assemblée nationale. La suppression de la niche fiscale sur le kérosène aérien ? Le RN a voté contre.

Concernant la régulation nécessaire des pesticides dans l’agriculture, le discours d parti d’extrême droite a changé du tout au tout. En 2017, Marine Le Pen n’hésitait pas à qualifier Monsanto d’« entreprise criminelle qui empoisonne ». Aujourd’hui, elle et ses parlementaires parlent comme le syndicat agricole à la botte de l’Élysée, la FNSEA. En février 2023, les députés RN ont déposé une proposition de loi pour réinstaurer les pesticides néonicotinoïdes, tueurs d’abeilles (Basta).

image 25
Les crayons de l’Insoumission, par Azo.

Le 22 novembre 2023, les députés européennes RN ont voté contre un projet de règlement visant à réduire de moitié l’utilisation des pesticides d’ici à 2030 et de 65 % pour les plus dangereux d’entre eux. Si le RN se fait grand défenseur de l’agriculture biologique dans son programme, il vote contre l’ensemble des textes qui vont en ce sens.

En début d’année 2024, alors que la crise des agriculteurs est au plus haut, le RN sort un tract pour faire valoir ses positions. Le parti de Jordan Bardella demande la garantie de « la préservation des terres agricoles face à l’urbanisation excessive ». Pourtant, quelques mois plus tôt, l’ensemble des députés RN votent pour « l’assouplissement de la loi zéro artificialisation nette (ZAN). Ce texte visait justement à ralentir drastiquement l’artificialisation des sols », rappelle Basta.

Pour aller plus loin : Les traités de libre-échange tuent les agriculteurs

Au Parlement européen, le groupe auquel appartient Jordan Bardella vote en très grande majorité les accords de libre-échange. Dès lors, se faire passer pour les premiers défenseurs des agriculteurs, dont notre pays a besoin pour consommer le plus possible localement, est hypocrite. Sans parler de l’impact écologique délétère qu’ont de tels accords. Seul le groupe que préside Manon Aubry, candidate LFI pour les élections du 9 juin, s’est opposé à tous les accords de libre-échange. Jordan Bardella a également voté en faveur de la Politique Agricole Commune de l’UE, aveugle à la réalité du changement climatique.

Réguler les yachts et les jets privés ? Jordan Bardella et les eurodéputés RN ont voté contre le 5 octobre 2022 (lire notre article sur le sujet). Pour rappel, l’empreinte environnementale des 1 % ultra-riches devrait en 2030 être 30 fois supérieure au niveau compatible avec une limitation du réchauffement à 1,5 °C. Le patrimoine financier moyen des 1% des ménages avec les plus hauts revenus émet en effet 66 fois plus de gaz à effet de serre que celui des 10% des ménages avec les revenus les plus faibles (rapport Greenpeace, 2020). Le RN est une arnaque écologique. Maintenant, vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas.

Pour aller plus loin : Marine Le Pen : la supercherie sociale, écologique, féministe, laïque et républicaine

Partager

Vous avez aimé cet article ?

Recevez chaque semaine une sélection de nos meilleurs articles en vous abonnant.

Les + vus

Soutenez les médias insoumis !

Abonnez-vous à l’ensemble des médias insoumis et recevez à votre domicile l’hebdo et le magazine de l’insoumission.