Le RN défend les jets privés et les yachts

Le Rassemblement National (RN) s’est prononcé contre la régulation de l’utilisation des jets privés et des yachts au Parlement européen. Comme un seul homme, les eurodéputés RN se sont transformés en défenseurs de ces modes de déplacements luxueux et polluants. Même en macronie, certains se sont abstenus, voire ont voté pour. Ce vote trahit la posture anti-écologique de l’extrême-droite. Il rappelle aussi qu’elle est toujours du côté des plus riches. À défaut d’être du côté du peuple, comme elle l’a clamé de nombreuses fois.

Non, voter main dans la main contre le SMIC, le blocage des prix et le gel des loyers ne fait pas du RN un défenseur du peuple qui trime. De même pour la défense des jets privés et des yachts. Cela range l’extrême-droite avec ceux qui défendent les intérêts des plus riches, contre ceux de la planète. Notre article.

Le RN défend les plus riches contre les intérêts de la planète

En un vote, le RN a démontré à quel camp il appartenait : contre les intérêts de la planète et comme un grand défenseur des plus riches. La crise climatique a déjà commencé. Nous avons sûrement vécu l’un des étés les plus froids des 50 prochaines années. Cela n’a pas empêché le RN de voter contre la régulation de l’utilisation des jets privés et des yachts au Parlement européen. Pour rappel, un jet privé émet 5 à 14 fois plus de CO2 qu’un avion de ligne, et 50 fois plus qu’un train.

Comme pour les yachts, l’utilisation de ces modes de déplacements est réservée aux ultra-riches. Selon l’ONG OXFAM, « l’empreinte environnementale de ces personnes représentant 1 % de la population de la planète devrait en 2030 être 30 fois supérieure au niveau compatible avec une limitation du réchauffement à 1,5 °C. » De facto, les ultra-riches sont les plus gros pollueurs. En se battant contre les intérêts de la planète, le RN préserve dans le même temps ceux des ulta-riches. Grâce à l’extrême-droite, ces derniers peuvent dormir tranquillles.

Voter contre le SMIC, le gel des loyers et le blocage des prix, « et en même temps » voter contre la régulation des jets privés des yachts au Parlement européen… Ce vote rappelle que le RN est du côté des plus riches, non du côté du peuple qui souffre des conséquences de l’inflation. En défenfant l’utilisation de ces modes de déplacement luxueux et polluants, le RN et se place hors du combat contre la crise climatique. Celle qui touchera les plus précaires.Vous avez dit le parti du peuple qui galère ?