La colère monte dans le pays : 94% des Français déclarent être mécontents

94% des Français sont mécontents ou en colères selon une étude Ipsos réalisée sur 12 000 personnes entre le 16 et le 20 septembre 2022. Les difficultés en termes de pouvoir d’achat (hausse des prix, salaires, impôts…), la protection de l’environnement (réchauffement climatique, biodiversité, pollution, etc.) et l’avenir du système social (santé, retraites…), sont les trois priorités des Français. Entre 2021 et 2022, la colère, qui passe de 31 à 36 %, est le sentiment qui progresse le plus. Fait intéressant : la confiance dans les grandes entreprises baisse, alors qu’elle progresse pour les syndicats.

La colère monte

La colère monte, et pourtant Macron s’accroche à ses rengaines éculées, son idéologie dépassée, ses mesures politiques qui ont aggravé la situation du pays. 

Pour creuser le sujet : Travailler plus, pour gagner moins : le cynisme de Macron sur France 2

La colère monte, l’élection présidentielle, privée de débats, n’a rien réglé. Aucune majorité ne s’est dégagée des élections législatives, Macron tente de faire illusion, mais il n’a plus la légitimité et la force politique pour gouverner

La colère monte, l’inflation accélère la lutte des classes. Si les salaires restent stables, alors tous les ménages populaires basculeront dans la pauvreté. Si le peuple obtient par la lutte le maintien de ses revenus, alors ce seront les revenus des rentiers qui seront grignoté petit à petit par l’inflation.

La colère monte. Le mois d’octobre a déjà vu une intense mobilisation pour une meilleure répartition des richesses entre capital et travail. 

La colère monte. Le président est de de plus en plus minoritaire, sa survie politique ne tient qu’à la lâcheté de LR.

Personne ne sait quand et comment cette colère éclatera

Une chose est sûre, Emmanuel Macron a mis la France sur du charbon ardent. Et il a décidé, persistant quoi qu’il en coûte avec sa réforme des retraites dont personne ne veut, de jeter de l’huile sur le feu.

image 12