Législatives : LFI, force politique la plus plébiscitée pour le 3ème tour

Législatives. 39% des Français veulent voir La France insoumise (LFI) renforcée à la suite des élections législatives des 12 et 19 juin prochains. Elle est ainsi la force politique la plus plébiscitée pour le 3ème tour de l’élection présidentielle. Elle est devant le Rassemblement national (38%), EELV (29%) et LREM (26%). Après l’élection du président le plus mal élu de la 5ème République après Georges Pompidou, la France insoumise et l’Union populaire peuvent espérer remporter les élections législatives et porter Jean-Luc Mélenchon à Matignon. LFI le plus fort plébiscite mais également le plus faible rejet. Notre article.

LFI à l’Assemblée nationale : le plus fort plébiscite, le plus faible rejet

Ainsi, 39% des Français souhaitent voir La France Insoumise renforcée à l’Assemblée nationale. Une nouvelle qui donne le sourire à tous les insoumis, au lendemain d’un second tour qu’ils ont tout fait pour éviter. Un résultat plutôt logique au vu du score de Jean-Luc Mélenchon au premier tour et de la force du bloc populaire qui l’a porté aussi haut. Autre chiffre à noter : seulement 29% des personnes interrogées souhaitent voir LFI affaiblie à l’Assemblée nationale. Elle est ainsi la force politique la moins rejetée pour ce scrutin. Toutes les autres oscillent entre 36% et 48% de rejet.

Image

Ce sondage peut être complété par un autre. 44% des Français sondés souhaitent que Jean-Luc Mélenchon gouverne le pays. LFI peut sortir largement renforcée des élections législatives des 12 et 19 juin prochains. Si elle obtient une majorité des députés, le tribun insoumis pourrait s’installer à Matignon et mettre en œuvre l’Avenir en commun. On pense aux mesures-clés comme la retraite à 60 ans, le SMIC à 1400 euros nets, le blocage des prix, la planification écologique, qui changeraient la vie de millions de personnes.

La bataille pour les élections législatives est lancée

Au soir du second tour, la France est face à une situation inédite. D’une part, Emmanuel Macron est le premier président à être réélu sans avoir vécu de cohabitation. D’autre part, il est le 2ème président le plus mal élu de l’histoire de la 5ème République, après Georges Pompidou (après mai 1968). D’autant que 42% de ses électeurs ont voté pour lui afin de faire barrage à Marine Le Pen. Ainsi, Jean-Luc Mélenchon a lancé la mobilisation générale pour le 3ème tour.

Cette fois-ci, Emmanuel Macron peut ne pas avoir la majorité nécessaire pour gouverner à l’Assemblée nationale. Pour barrer la route à un nouveau quinquennat où Jupiter aurait les mains libres, les soutiens de l’Union populaire se préparent pour les élections législatives. Pour éviter au pays cinq nouvelles années de casse sociale. Ils sont plus déterminés que jamais. « Les 12 et 19 juin, en vous appelant à m’élire comme Premier ministre, je vous appelle en vérité, à faire vivre un nouvel avenir en commun pour notre peuple« , a conclu Jean-Luc Mélenchon hier soir. Réponses les 12 et 19 juin dans les urnes.