Portrait – Aymeric Caron, le porte-voix de la cause animale qui rejoint Mélenchon

Le journaliste Aymeric Caron rejoint le Parlement de l’Union Populaire et apporte son soutien à Jean-Luc Mélenchon ! Le défenseur de la cause animale le plus connu de France, fervent défenseur de l’écologie, rejoint le candidat en passe d’accéder au second tour le plus en pointe sur ces sujets. Le lendemain du soutien de l’ancienne chargée de campagne des Amis de la Terre, Alma Dufour, une star écolo dans la campagne de l’Union populaire. Un nouveau renfort médiatique de poids ! Portrait.

« Etre un citoyen, un humain conscient, consiste à s’interroger » Aymeric Caron

« Etre un citoyen, un humain conscient, consiste à s’interroger, toujours, sur les conséquences de ses actes. Cela concerne évidemment les animaux ». Ces mots tirés de son livre Antispéciste : réconcilier l’humain, la nature, l’animal résument parfaitement les raisons du soutien de la bête noire d’Eric Zemmour à la dynamique de l’Union Populaire.

Si le grand public connait surtout Aymeric Caron pour son combat contre la souffrance animale, l’essayiste, romancier, reporter est avant tout un humaniste toujours prêt à défendre les plus faibles. Face aux violences et aux injustices lorsqu’il couvrit les guerres d’Irak et des Balkans ou lorsqu’il dénonça à mainte reprise les liens existants dans des activités louches entre certains responsables politiques et médiatiques avec des dictateurs du Golfe ou d’Afrique.

Aymeric Caron, un soutien de poids médiatique pour les insoumis

La lutte contre les idées d’extrême-droite est une constante chez Aymeric Caron qui, à l’instar de Jean-Luc Mélenchon, a choisi d’affronter, et de battre, Eric Zemmour lors d’un débat quand d’autres se couchaient en lui servant de passe plat.

Après plusieurs livres engagés pour la défense des animaux, des hommes et de l’environnement, Aymeric Caron a récemment sorti un roman Nous mourrons de nous être tant haïs, dans lequel, au sein d’une société en proie à l’effondrement, il expose la grande leçon qu’ont toujours dû prendre les groupes d’êtres humains : tous ensemble ou les uns contre les autres. Cette leçon est aujourd’hui la question posée aux Français qui devront choisir entre l’extrême marché, la peste brune et la sortie de crise par le haut via la révolution citoyenne.

A l’heure ou la campagne accélère, Aymeric Caron sera un soutien de poids pour le candidat de l’Union Populaire, d’autant plus que son soutien vient s’ajouter à ceux d’Alma Dufour et Razmig Keucheyan deux autres têtes bien connu du monde écologiste. Après avoir longtemps hésité à se lancer en politique, l’ex-journaliste a choisi de défendre le programme de l’Avenir en Commun, pour accomplir sa bio Twitter et achever « la quête d’un autre monde ».

Par Pierre Castex