CORONAVIRUS : LE GOUVERNEMENT N’A AUCUNE STRATÉGIE INDUSTRIELLE

Planification, réquisition, nationalisation, souveraineté : il est urgent de changer de modèle économique.

Une entreprise qui produisait 200 millions de masques par an ? Délocalisée. Autoriser le travail jusqu’à 60h par semaine ? Oui. Nationaliser Luxfer qui fabriquait des bouteilles d’oxygène ? Non…
Le gouvernement n’a aucune stratégie industrielle en vue d’une planification sanitaire.

Il faut prendre des décisions fortes : collectiviser les secteurs économiques qui répondent au bien commun, à l’intérêt général. La souveraineté ce n’est pas un repli national, c’est vérifier que la nation que nous sommes peut produire les biens communs qui lui sont indispensables.
Cette politique de relocalisation, de circuit court, de souveraineté, est indispensable et urgente du fait de la crise environnementale. La crise épidémique que nous traversons doit nous permettre d’accélérer ce changement de modèle économique. Ne reproduisons pas les même erreurs qu’en 2008 : socialiser les pertes, et privatiser les profits une fois le cour normal du capitalisme repris.

La souveraineté alimentaire, industrielle, agricole, sanitaire, c’est simplement de se prémunir de la politique de concurrence, d’ouverture des marchés, du tout profit, qui est celle du néolibéralisme depuis 30 ans, et sur lesquelles le monde d’après devra revenir. Elle n’empêche pas, bien au contraire, une solidarité internationale. C’est à ça que doit servir la crise du coronavirus.

Retrouvez le premier édito d’Éric Coquerel pour l’insoumission. Abonnez-vous pour retrouver tous nos éditos politiques. #Coronavirus #ChangerDeModèleÉconomique

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.