LE PRÉFET DIDIER LALLEMENT DOIT ÊTRE DÉMIS DE SES FONCTIONS

Mardi 19 novembre, Ugo Bernalicis a adressé une question au ministre de l’Intérieur sur la violente répression policière qui a frappé les manifestants venus défiler pour le premier anniversaire du mouvement des Gilets jaunes.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.