Mélenchon en meeting à Clermont-Ferrand pour lancer la campagne contre la vie chère

Jean-Luc Mélenchon est en meeting ce lundi 14 novembre 2022 à 19h30 à Clermont-Ferrand. Il est accompagné de la députée Marianne Maximi. Le rendez-vous est donné à la Maison du peuple, place de la liberté. Cet évènement siffle le coup d’envoi de la campagne contre la vie chère lancée par les insoumis. Une vingtaine de réunions publiques et de meetings se tiendront d’ici à la fin de l’année. Pour quel objectif ? Dénoncer la crise sociale qui fracasse notre pays, face à laquelle le gouvernement ne fait rien. Pourtant, « le pays connaît de nouveau la faim », comme déplore le chef des insoumis, interviewé par Le Berry républicain. Notre article.

À Clermont-Ferrand, Mélenchon donne le coup d’envoi de la campagne des insoumis contre la vie chère

En France, la situation est toujours aussi explosive. Les prix ont tellement augmenté que certains doivent choisir entre se nourrir et se chauffer. Ce mercredi, la ristourne de Macron sur les carburants passe de 30 centimes à 10 centimes. Les prix des biens de première nécessité atteignent des sommets, comme nous vous le détaillions dans nos colonnes. Entre octobre 2021 et octobre 2022, +28,57% pour la viande, + 20,36% pour les pâtes, +17,62% pour le papier hygiénique, + 14,86% pour les œufs, entre autres. « Et en même temps », les salaires n’ont augmenté que de 2,5%.

Des chèques, des miettes… mais pas d’augmentation de salaire ou de blocage des prix. Le camp présidentiel préfère laisse libre cours au marché et protéger le capital en ne taxant pas les super-profits. La macronie peut compter sur le soutien de l’extrême-droite. Elle a choisi son camp, celui des riches.

Accompagné de la députée LFI du Puy-de-Dôme, Marianne Maximi, Jean-Luc Mélenchon est en meeting à Clermont-Ferrand ce soir. Ce rassemblement donne le coup d’envoi de la campagne des insoumis contre la vie chère. S’en suivront une vingtaine de réunions publiques aux quatre coins du pays jusqu’à la fin de l’année. Elles seront l’occasion de marteler l’inaction de la macronie face à la crise sociale que traverse notre pays. De trop nombreux Français souffrent chaque jour dans leur chair des conséquences de l’inflation.