Après la tornade, tempête contre les riches qui détruisent la planète ?

Conséquences directes du réchauffement climatique, les événements climatiques extrêmes se multiplient. Lundi 24 octobre, des tornades ont traversé le Nord de la France. En quelques secondes, le village de Conty s’est transformé en champ de ruine, laissant des centaines de foyers sans électricité, des dizaines sans toits. Il faudra des mois pour reconstruire. 

Les tornades naissent de la rencontre d’une masse d’air chaude et d’une masse d’air froide. Elles ont donc lieu en temps normal autour des tropiques ou en Méditerranée, en été. Normal, le temps ne le sera plus jamais. La faute aux ultra-riches qui détruisent la planète depuis leurs yachts, leurs jets privés et leurs sièges au conseil d’administration des multinationales climaticides. 63 milliardaires polluent plus que la moitié des Français. Notre article. 

Une tornade en octobre dans le Nord de la France : la faute au changement climatique 

Pendant 20 secondes, les habitants des villages de Conty et Bihucourt ont vu s’abattre sur eux ce qui ressemblait fort à l’apocalypse. Tout commence par des nuages noirs qui s’amoncellent à l’horizon, le vent s’amplifie violemment. On distingue du mobilier, des morceaux de toiture, des objets en tout genre qui tournoient dans le ciel. La tornade s’approche inéluctablement. Puis, 20 secondes de déchaînement de puissance des éléments, 20 secondes qui laissent un village en ruine sous l’orage et la grêle. 

3000 personnes sont privées d’électricité, des dizaines de famille ont dû être relogées. Il faudra plus de six mois pour réparer les dégâts matériels causés par le passage de la tornade. 

Les tornades naissent de la rencontre d’une masse d’air chaude et d’une masse d’air froide. Elles ont donc lieu en temps normal autour des tropiques ou en Méditerranée, en été. Une tornade à cette latitude, à cette période de l’année, c’est totalement anormal. En cause : les températures exceptionnellement élevées en ce moment, presque 10°C au-dessus des normales de saison (des normales qui ont déjà été revue à la hausse cette année). 

Quel a été le traitement médiatique de cet évènement ? De grandes images de tornade, ça oui, vous verrez des dizaines de vidéos sur TF1. Ça fait de l’audience ! Par contre, analyser les causes de cette tornade en automne et démontrer le lien avec les émissions de gaz à effet de serre, que nenni.

Comme toujours, le peuple paie les pots cassés par la caste

La fréquence des événements climatiques extrêmes se multiplient. Un petit tour sur l’article Wikipédia des tornades en France permet d’en avoir la preuve. Le troisième rapport du GIEC paru en 2022 est très clair sur le sujet : le réchauffement climatique a commencé et nous en voyons déjà les premières conséquences, notamment avec la hausse des températures, la répétition des sécheresses, orages, ouragan et tornades. Il est donc urgent de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et de toute la pollution, mais il est également urgent de se préparer à s’adapter aux conséquences du changement climatique. 

Les riches ont déjà préparé leur solution de repli : des îles paradisiaques en Nouvelle-Zélande et des bunkers de luxe. Un comble quand on sait qu’ils sont les principaux responsables de la catastrophe : les multinationales qu’ils possèdent et dirigent sont responsables de 70 % des émissions de gazs à effet de serre, 63 milliardaires français polluent autant que 50% des Français. 

Après avoir dévasté la planète, ces parasites nuisibles ont préparé leur fuite. Ce sera au peuple de payer, comme toujours, comme après la crise des subprimes où l’argent des contribuables a été utilisé pour renflouer les banques en faillite. Cette fois-ci encore, ce sera au peuple de trouver les solutions techniques et politiques au désastre causé par les riches.