Le RN vote contre le rétablissement de l’ISF, l’extrême-droite amie des riches

Le Rassemblement national (RN) vient de voter contre le rétablissement de l’Impôt sur la Fortune (ISF) à l’Assemblée nationale. Marine Le Pen et Emmanuel Macron en lune de miel contre le peuple. Après le vote contre la hausse du SMIC, le gel des loyers ou le blocage des prix en juillet dans le paquet « pouvoir d’achat » à l’Assemblée, l’alliance capital-fasciste remet le couvert. Au Parlement européen, le RN a voté contre la taxation des super-profits et contre la régulation de l’utilisation des jets privés et des yachts. Une poignée de milliardaires confisque toutes les richesses ? Qu’ils continuent à se gaver, pendant que le peuple se partage des miettes toujours plus petites avec l’inflation.

Mais ce n’est pas tout. À l’Assemblée nationale, Marine Le Pen a proposé que les salariés qui refusent un CDI à l’issue d’un CDD, ne puissent plus obtenir d’allocations chômages. Le RN, LR et la minorité présidentielle ont même supprimé l’allocation chômage aux salariés maltraités, poussés à bout, qui lâchent leur poste en cours de route. « Et en même temps », le parti d’extrême-droite s’est abstenu sur un amendement proposant une imposition plus juste des multinationales, tout en refusant une réforme de l’impôt sur les sociétés (IS) qui favoriserait les PME ! Faible avec les fort, fort avec les faibles : la politique économique du RN. L’alliance du capital et de l’extrême droite.

Le RN vote contre le rétablissement de l’ISF