NUPES : BFMTV prévoit la ruine, mais a mal lu programme

NUPES. À écouter plusieurs éditorialistes libéraux et « experts économiques », le programme économique de la NUPES mènerait la France à la ruine. Rien que ça. Mais ont-ils vraiment lu le programme de l’alliance historique de la gauche ? Beaucoup en doutent. Ces « experts » pointent le soi-disant manque de sérieux et l’infaisabilité du programme de la NUPES. Alors que ce dernier est soutenu par plus de 300 économistes. Ce programme de rupture avec le capitalisme, pour une économie au service des besoins humains, ne rentre pas dans leurs cases. Hier soir, la première chaine d’info de France, BFMTV, a critiqué le programme économique de la NUPES, jusqu’à mentir. Sans contradicteur en face. Quelques rappels sont nécessaires. Désintox. Notre article.

Selon BFMTV, la retraite à 60 ans payée au SMIC ferait… baisser les revenus des ménages

La mise en place de la retraite à 60 ans aurait deux impacts selon BFMTV : une diminution du revenu des ménages, entrainant une baisse de la consommation ; et une baisse de la population active avec un effet négatif sur la croissance. Comment cette réforme pourrait-elle faire baisser les revenus des ménages, alors qu’elle impliquerait au contraire de relever le niveau des pensions ? Pour une carrière complète, un retraité serait payé au minimum au SMIC, rehaussé à 1500 euros net. Toutes les autres pensions seraient au-dessus du taux de pauvreté actuel : 1063 euros. La réforme des retraites voulue par la NUPES a justement pour but d’augmenter le revenu des ménages. Les cerveaux des journalistes de BFMTV doivent surchauffer avec ce début de canicule qui s’abat sur le pays.

Augmenter les pensions et les salaires pour relancer la consommation populaire : telle est la vision défendue par l’alliance historique de la gauche. En 2019, la consommation représentait 52% du PIB français. Que les libéraux soient rassurés, la croissance économique ne va pas mourir. Ces derniers mettent en relation la baisse de la population active avec des effets négatifs sur la croissance. Mais ils oublient qu’un travailleur français produit trois fois plus de richesses qu’il y a 50 ans. Il n’est pas nécessaire de se casser le dos jusqu’à mourir pour que les richesses nécessaires au pays soient produites. Ces dernières doivent en revanche être beaucoup mieux partagées. En France, 5 milliardaires possèdent autant que 27 millions de personnes. Mais pas un mot de BFMTV là-dessus.

Selon BFMTV, le SMIC diminuerait le nombre d’emplois… alors qu’il permettrait une relance de la consommation

La NUPES souhaite porter le SMIC à 1500 euros net par mois. Les Français sont pris à la gorge à cause de l’explosion des prix et ne s’en sortent plus. Cette mesure pourrait être prise dès les premiers jours d’un gouvernement de la NUPES, avec Jean-Luc Mélenchon à sa tête. Elle permettrait de relancer la consommation populaire et sortirait de nombreuses personnes de l’asphyxie financière. Pour permettre aux plus petites entreprises de financer le SMIC à 1500 euros net, la NUPES prévoit dans son programme une caisse de péréquation. Les plus grandes entreprises mettraient ainsi la main à la poche pour financer cette mesure.

Qui dit augmentation du SMIC dit plus de consommation populaire, dit plus de rentrées d’argent pour les entreprises, dit plus d’emplois : un cercle vertueux pour l’économie qui ne rentre pas dans les cases des libéraux. Une mesure indispensable à mettre en œuvre alors que la crise sociale continue de fracasser le pays.

Selon BFMTV, le blocage des prix créerait des pénuries… qui existent déjà

Le blocage des prix des biens de première nécessité et de l’essence créerait des pénuries. Les experts de BFMV oublient sans doute que les pénuries sont déjà là. L’objectif est de redonner un peu d’oxygène aux Français. Du fait des pénuries, les prix explosent et les comptes en banque sont dans le rouge. Emmanuel Macron lui même avait bloqué les prix des masques et du gel hydroalcoolique pour faire face à une pénurie. À ce moment là, aucune levée de boucliers du côté des libéraux. Le blocage des prix : une solution sous un gouvernement Macron, un risque de pénurie sous un gouvernement Mélenchon ? Troublant.

Concernant l’essence, le blocage des prix ne créerait pas de pénuries, car l’augmentation du prix du pétrole est le résultat de la spéculation financière. Il n’y a rien dans l’économie mondiale qui justifie une pareille flambée des prix. De même pour le blé. Celui que nous consommons en ce moment vient des récoltes de l’année dernière, non impactées par la guerre en Ukraine.

Face à cette proposition est souvent brandi le risque pour les producteurs de vendre à perte. Total a réalisé 15 milliards de bénéfices en 2021. C’est le résultat net le plus élevé jamais réalisé par une entreprise française. Un grand pétrolier qui se gave et laisse ruisseler des miettes. Vendre à perte ne semble pas être le risque premier pour Total.

En réponse à BFMTV, quelques rappels sur le programme complet et chiffré de la NUPES

Le programme de la NUPES serait gourmand en impôts pour les Français. Mais l’ont-ils vraiment lu, ce programme ? Il prévoit des hausses d’impôts, mais seulement pour les plus riches. S’il était appliqué, 92% des Français seraient gagnants et payeraient moins d’impôts. Parce que 92% des Français gagnent moins de 4000 euros par mois. Les impôts augmenteraient seulement pour les 8% les plus riches.

Le plafonnement de l’héritage à 12 millions d’euros maximum aurait pour conséquence une délocalisation du patrimoine, toujours selon BMFTV. Comment les ultra-riches comptent-ils faire pour déplacer leurs châteaux ? Seulement 0,01% des Français détiennent 12 millions d’euros de patrimoine : très peu de personnes sont concernées par la mesure. Une délocalisation du patrimoine difficile puisque, même si les riches arrivaient à déplacer leurs châteaux, la NUPES soutient l’impôt universel, basé sur la nationalité. Où que l’on vive sur le globe, chacun devrait payer ce qu’il doit à sa patrie.

SMIC à 1 500 euros net, retraite à 60 ans, blocage des prix des biens de première nécessité et de l’énergie, garantie d’autonomie de 1063 euros pour tous les jeunes, taxation exceptionnelle des profiteurs de crise, rétablissement de l’ISF, bifurcation écologique, règle verte, RIC… Le programme de la Nouvelle Union Populaire est complet, chiffré, soutenu par plus de 300 économistes, et applicable sur-le-champ. La NUPES est prête à gouverner grâce à un programme de rupture avec le capitalisme. N’en déplaise à BFMTV.

Par Nadim Février