Présidentielle : la leçon de Mélenchon à Le Pen sur le pouvoir d’achat

Jean-Luc Mélenchon était l’invité de l’émission Élysée 2022 hier soir. L’occasion de démasquer Marine Le Pen sur l’augmentation du SMIC ou le blocage des prix. Des mesures de rupture, que Jean-Luc Mélenchon est le seul à défendre parmi les candidats pouvant accéder au second tour. Le candidat de l’Union populaire a pu s’affirmer comme le candidat du pouvoir d’achat, à l’opposé de Marine Le Pen qui, bien que se prétendant candidate du peuple, s’est macronisée depuis 2017, présentant un programme économique qui ne serait qu’une nouvelle saignée pour les classes populaires. Notre article.

Marine Le Pen, l’autre candidate des riches

« Je veux bien que tout le monde ait noté qu’il n’y aura pas d’augmentation du SMIC avec Madame Le Pen, il n’y aura pas de prix bloqués et elle propose d’augmenter vos payes en vous rendant votre propre argent, c’est-à-dire celui des cotisations sociales, qu’évidemment l’État, c’est-à-dire vos impôts, devront ensuite compenser« , a expliqué le candidat de l’Union populaire sur le plateau d’Élysée 2022. Les masques tombent : Marine Le Pen est l’autre candidate des riches.

En effet, comme Emmanuel Macron, Marine Le Pen ne souhaite pas le partage des richesses et refuse d’augmenter le SMIC. Elle propose à la place de supprimer des cotisations sociales, c’est-à-dire de prendre dans notre poche gauche pour mettre quelques euros dans notre poche droite. Un sacré tour de passe-passe digne des plus grands libéraux. Elle est également contre le blocage des prix et le dégel du point d’indice des fonctionnaires. Enfin, elle a reculé sur l’âge de départ à la retraite et propose promet de repousser l’âge de départ à la retraite jusqu’à 67 ans pour certains.

Mélenchon, candidat du pouvoir d’achat face à la crise sociale

« Il y a des débats dans cette élection présidentielle, et ça, c’en est un : le pouvoir d’achat, et avec quoi on augmente le salaire des gens. Avec leur propre argent ou avec le partage de la richesses ? » Si Marine Le Pen a choisi d’augmenter les salaires des Français avec leur propre argent, Jean-Luc Mélenchon propose lui de partager plus équitablement les richesses de notre pays, elles qui sont si nombreuses et pourtant si mal réparties. Cette émission a été l’occasion pour lui donner une bonne leçon de partage des richesses à Marine Le Pen.

Face à la crise sociale, les propositions de Jean-Luc Mélenchon sont nombreuses. Tout d’abord, il veut augmenter le SMIC à 1400 euros net. Cela pourrait se faire dès le 1er jour de son mandat présidentiel, de même pour la mesure de blocage des prix qu’il appelle de ses vœux. En effet, Jean-Luc Mélenchon souhaite aussi bloquer les prix des biens de première nécessité ainsi que les prix de l’énergie, notamment le prix de l’essence : il compte le bloquer à la baisse pour le ramener à 1,40 euro le litre.

Enfin, Jean-Luc Mélenchon souhaite que chaque jeune ait une allocation d’autonomie de 1063 euros par mois d’une part, et qu’aucune retraite (ramenée à 60 ans) ne soit payée en dessous du SMIC revalorisé. Les 10 et 24 avril, un seul bulletin pour défendre le partage des richesses, celui de l’Union populaire.