Sondage : à 15%, Mélenchon continue sa dynamique vers le second tour

Jean-Luc Mélenchon est testé cette fois-ci à 15% (+ 1) dans le dernier sondage Elabe. Plus que jamais, il conforte sa position dans le trio de tête qu’il compose avec Emmauel Macron et Marine Le Pen. Il devance désormais de 5 points Valérie Pécresse et Eric Zemmour, tous les deux à 10% en chute libre. Comme en 2012 et en 2017, Jean-Luc Mélenchon voit la dynamique en sa faveur s’accélérer dans le sprint final de la course à la présidentielle. Une dynamique qui pourrait continuer à s’accélérer après la marche pour la 6eme République organisée par les insoumis dimanche 20 mars à Paris. Une véritable « démonstration de force » : plus de 100 000 personnes rassemblées place de la République. Notre article.

Mélenchon entame le sprint final de la course présidentielle

Une sensation de déjà-vu de 2012 et de 2017, jusqu’à la victoire cette fois-ci, espèrent les insoumis. L’espoir est là : ils sont nombreux à dire que « cette fois-ci, c’est la bonne !« . Jean-Luc Mélenchon, spécialiste des sprints finals, compte bien faire mieux que lors des deux dernières élections présidentielles. Aujourd’hui testé à 15%, il est à 1 point de plus qu’il y a 5 jours. Nous y étions revenus dans nos colonnes.

Capture décran 2022 03 22 à 10.42.12

À moins de 3 semaines du 1er tour, la dynamique du candidat de l’Union populaire s’accélère toujours plus. Le second tour est à portée de main. Jean-Luc Mélenchon au second tour ? Les insoumis y croient dur comme fer. Surtout depuis leur grande marche pour la 6eme République de dimanche dernier qui a rassemblé plus de 100 000 personnes. Une « démonstration de force » qui a bluffé de nombreux journalistes, qui a galvanisé les insoumis et dans laquelle Jean-Luc Mélenchon s’est positionné comme l’opposant n°1 à Emmanuel Macron.

Les insoumis sont suspendus aux prochains sondages qui sortiront dans la semaine. En effet, ils attendent de voir l’effet de leur « démonstration de force » à Paris dimanche dernier. Une poussée continue dans les sondages de Jean-Luc Mélenchon encrerait dans le marbre sa position de « vote efficace » à gauche pour les hésitants et pour les abstentionnistes.

« C’est chaque personne qui a la clé du deuxième tour, qui ouvre la porte d’une meilleure société »

Aujourd’hui, tout est possible pour les insoumis. Dans une campagne déjà très intense de leur côté, ils vont redoubler d’efforts dans le sprint final pour que Jean-Luc Mélenchon accède au second tour, dans un premier temps. L’accès au second tour est l’étape indispensable à franchir avant la victoire. Si le candidat de l’Union populaire accède au second tour, c’est à la fois le paysage politique et ses rapports de force qui en sortiraient bouleversés, et le débat public qui serait purifié de polémiques et d’idées nauséabondes colportées par l’extrême-droite. Définitivement, l’accès de Jean-Luc Mélenchon au second tour ferait se déclencher une toute nouvelle campagne

Un nouveau « duel » Macron / Le Pen ? Une très grande majorité de Français (80%) n’en veulent pas. Ils l’ont déjà subi en 2017. Pourquoi ? Parce que nombreux ne veulent pas avoir à choisir entre l’ultra-libéralisme et l’extrême-droite une nouvelle fois. Les insoumis veulent donner à la France une véritable alternative, pour la 6eme République, le partage des richesses et la bifurcation écologique. Parce qu’il est aux portes du second tour, Jean-Luc Mélenchon en a appelé à tous les Français dimanche dernier : « C’est chaque personne qui a la clé du deuxième tour, qui ouvre la porte d’une meilleure société. » Réponse les 10 et 24 avril !