« Je ne votais pas » : ces abstentionnistes que Mélenchon a convaincu

« Je ne votais pas, je voterai Mélenchon ». Une mesure-clé, l’ensemble du programme, ses discours, son histoire ? Sur Twitter, de nombreux internautes ont expliqué la motivation de leur vote avec le #JeVote Mélenchon. Alors, pourquoi voter Mélenchon en 2022 ? Voici ce que répondent d’anciens abstentionnistes. Notre article.

« Abstentionniste jusqu’en 2012 où pour la première fois…«  ; « J’ai jamais voté avant Mélenchon en 2017″

Les élections présidentielles et l’attention médiatique qu’elles génèrent permettent souvent aux électeurs de découvrir des candidats dont ils n’avaient jamais entendu parler jusque là. Réfugiés dans l’abstention par dégoût pour la politique et les trahisons de certains dirigeants, c’est durant les élections de 2012 ou de 2017 que des électeurs ont découvert Jean-Luc Mélenchon.

Abstentionniste jusqu’en 2012, Marie W. a entendu pour la première fois « un homme politiquer parler concrètement de mes problèmes, qui avait des solutions« , tout en comprenant « le vrai sens de la politique« . « Abstentionniste jemenfoutiste convaincu » depuis 95, Albert C. découvre également Jean-Luc Mélenchon en 2012, 3 ans après la naissance de son fils : « j’écoute, j’entends, et je choisis Mélenchon, le seul qui me parle de l’avenir que j’espère pour [mon fils]. »

Parfois, c’est un meeting qui fait tout et qui constitue un déclic. Sur Twitter, un internaute explique qu’il n’a plus jamais voté depuis 1988 : il avait voté pour Arlette Laguiller. C’est en 2017 qu’il s’est décidé à voter pour Jean-Luc Mélenchon : « abstentionniste, c’est devant le meeting de Bordeaux sur youtube que j’ai eu le déclic.« 

« Vers 2015, j’ai commencé à écouter plus attentivement JLM… »

Parfois, c’est la simple curiosité de tous les jours qui a conduit des abstentionnistes à s’intéresser à Jean-Luc Mélenchon puis à finalement le soutenir. « Vers 2015 j’ai commencé à écouter plus attentivement JLM« , nous explique « Véro » sur Twitter. Elle a été convaincue « par sa bienveillance, par ses idées par son équipe formidable. »

En « 2014, je me suis intéressé à JLM et la différence entre ce que je voyais dans les médias et le réel m’a vraiment surpris » nous explique Guillaume. Il n’est pas le seul dont la curiosité s’est manifestée face au « Mélenchon bashing » entretenu par certains médias. Un autre internaute, autrefois abstentionniste nous l’explique : « le Mélenchon bashing a réveillé ma curiosité et m’a fait venir voir ce qu’il se passait de ce côté-là. Ce qui m’a réellement convaincu, c’est le travail impressionnant accompli par tous ceux qui œuvrent à ce projet. »

« Il est le seul à proposer LE changement radical et nécessaire !« 

La volonté d’en finir avec la 5e République, monarchie présidentielle poussiéreuse, ne laisse pas indifférents les abstentionnistes. « Ce qui m’a convaincu, c’est la volonté de remettre à plat les règles du jeu démocratique via la VIe République, d’abolir la monarchie présidentielle de la Ve« . nous explique Clément qui n’avait jamais voté avant 2017. Jean-Luc Mélenchon propose en effet la convocation d’une Constituante afin que le peuple se refonde entièrement en réécrivant les règles du jeu, et ainsi passer à la 6e République. Un nouveau régime qu’il a pu défendre devant plus de 100 000 personnes à Paris dimanche dernier.

En plus de proposer un changement radical voulu par certains abstentionnistes, l’ambition et la qualité du programme sont saluées, en plus du fait qu’il soit chiffré sérieusement : « un travail construit avec des milliers de citoyens, des assos, des ONGs, des intellectuels« . Un programme plébiscité par une majorité de Français pour qu’adviennent enfin la 6e République, le partage des richesses et la bifurcation écologique.