Montebourg veut surveiller les mœurs des immigrés : la remontadroite

Nouvelle sortie d’Arnaud Montebourg, nouvelle sortie de piste. L’ancien ministre de François Hollande semble emprunter un virage serré très à droite. Seulement 48 heures après la tempête provoquée par sa sortie zemmourienne sur les transferts d’argent à l’étranger, Arnaud Montebourg remet ça.

Le candidat de la « Remontada » a annoncé vouloir un « contrat au long cours » engageant notamment les étrangers à « l’apprentissage de notre langue, de nos règles et de nos mœurs ». Vous avez bien lu : Arnaud Montebourg veut surveiller les mœurs des immigrés. Et expulser à tours de bras en cas de « non respect » du contrat. La « tolérance zéro » en somme.

L’ancien chantre du Made In France, nouveau chantre de l’assimilation ? Problème pour l’ancien ministre de Manuel Valls : la route est particulièrement embouteillée sur la voie empruntée. Marine Le Pen, Éric Zemmour, toute la droite traditionnelle, la majorité présidentielle… Mais Arnaud Montebourg a affiché la couleur de La Remontada : La Remontadroite.

Partager

Vous avez aimé cet article ?

Recevez chaque semaine une sélection de nos meilleurs articles en vous abonnant.

Les + vus

Soutenez les médias insoumis !

Abonnez-vous à l’ensemble des médias insoumis et recevez à votre domicile l’hebdo et le magazine de l’insoumission.