Quand le Rassemblement National rigole du suicide d’un agriculteur

« L’agriculteur qui s’est pendu au faîtage de son hangar… A-t-il laissé une trace ? S’est-il pissé dessus ? Est-ce que la corde était française ? ». Au Rassemblement national, le suicide des agriculteurs fait l’objet de plaisanteries, d’après un enregistrement que Libé a pu consulter.

C’est une plaisanterie abjecte dont l’enregistrement audio circule chez les cadres du Rassemblement national. On y entend Jacques Ricciardetti et Julien Odoul, respectivement colistier et tête de liste du Rassemblement national aux élections régionales de Bourgogne Franche-Comté, se moquer du suicide d’un agriculteur retrouvé pendu dans son hangar. Le triste visage d’un parti qui n’en a rien à faire des agriculteurs.

Marine Le Pen par exemple, n’hésite pas à charmer les agriculteurs. Celle qui est née à Neuilly-sur-Seine et a grandit dans le château de Montretout, en banlieue parisienne, n’hésitait pas en 2018 à déclarer « Le monde rural, c’est chez moi. » Une déclaration qui n’a pas été suivie d’effet dans la carrière politique de la fille de Jean-Marie Le Pen. Ainsi, Marine Le Pen était tout simplement absente lors du vote sur le TAFTA, traité de libre-échange avec les États-Unis, et lors des débats sur le CETA, traité de libre-échange avec le Canada. La patronne du Rassemblement national avait manifestement mieux à faire que lutter, dans la commission où elle était payée pour siéger, pour empêcher l’entrée sur le marché européen de viandes aux normes bien moins strictes et moins chères, mettant en péril les éleveurs français.

Partager

Vous avez aimé cet article ?

Recevez chaque semaine une sélection de nos meilleurs articles en vous abonnant.

Les + vus

Soutenez les médias insoumis !

Abonnez-vous à l’ensemble des médias insoumis et recevez à votre domicile l’hebdo et le magazine de l’insoumission.