LFI Manon Aubry syndicalistes 9 juin

Des milliers de syndicalistes appellent à voter LFI le 9 juin

L’insoumission.fr et Informations Ouvrières s’associent pour proposer à leurs lecteurs des contenus sur les résistances et les luttes en cours aux quatre coins du pays. À retrouver sur tous les réseaux de l’Insoumission et d’Informations ouvrières.

LFI. « Le 9 juin, nous faisons le choix de l’Union populaire avec Manon Aubry ! ». Des milliers de syndicalistes appellent à voter pour la liste portée Manon Aubry, députée européenne insoumise dimanche 9 juin. Parmi eux, des syndicalistes de différents secteurs : cheminots, enseignants et universitaires, personnel hospitalier et agents de la Sécurité sociale. L’Insoumission et Informations ouvrières publient leurs tribunes dans leurs colonnes. Notre article.

« C’est dans l’union populaire des forces sociales, syndicales, politiques que se trouve la voie d’un projet d’émancipation en France et en Europe et d’une parole de paix partout dans le monde »1 200 syndicalistes soutiennent LFI

De la bataille contre la retraite à 64 ans aux attaques permanentes contre le Code du travail en passant par le saccage de nos services publics, nous subissons de plein fouet les politiques néolibérales imposées par la Commission européenne avec le soutien complice d’Emmanuel Macron.

La violence sociale qui en résulte est présente partout, dans les entreprises comme dans notre société. Ainsi dans un contexte d’inflation et de vie chère, Emmanuel Macron et la Commission nous imposent de nouvelles règles budgétaires européennes qui vont encore sacrifier nos services publics et attaquer notre Sécurité sociale, plutôt que d’aller chercher l’argent là où il est, en taxant notamment les superprofits des multinationales, luttant contre la fraude et l’évasion fiscale et en mettant à contribution les plus riches.

Nous voulons au contraire une Europe du mieux-disant social, celle qui portera l’harmonisation des droits sociaux par le haut et des salaires décents partout en Europe, celle qui abrogera la concurrence entre travailleuses et travailleurs organisée par le régime du travail détaché, les délocalisations, les accords de libre-échange. Nous voulons une Europe tournée vers l’amélioration des conditions de travail, à commencer par la santé et sécurité au travail. Il est insupportable qu’en France, en 2024, deux personnes meurent au travail chaque jour dans l’omerta la plus totale et qu’un accident du travail ait lieu toutes les deux minutes ! Garantir un environnement de travail sain et sûr est un droit fondamental des travailleuses et travailleurs.

Nous voulons une Europe garante des libertés syndicales parce qu’ici, en France, nous voyons les attaques incessantes contre les libertés publiques et syndicales avec une criminalisation toujours plus forte des mobilisations sociales, en témoignent les dizaines de dirigeants syndicaux convoqués devant la justice et les milliers de syndicalistes sanctionné·es à la suite des grèves contre la réforme des retraites de 2023.

Les député·es européen·nes insoumis·e se sont battu·es au Parlement européen et ont arraché des victoires. L’adoption d’une directive sur les travailleuses et travailleurs des plateformes, va enfin permettre de reconnaitre l’existence d’un lien de subordination et ce faisant leur statut de salarié·es et les droits qui y sont associés. Le devoir de vigilance des multinationales va rendre responsable des entreprises sur l’entièreté de la chaine de sous-traitance afin d’y imposer le respect de normes sociales et environnementales.

Nous voulons d’autres victoires comme celles-ci. Pour cela, élisons des député·es de combat qui porteront les voix des travailleuses et des travailleurs au Parlement européen, des personnes comme Anthony Smith, syndicaliste et inspecteur du travail ou comme Marina Mesure soutenue par des syndicalistes de 24 pays et tant d’autres encore sur la liste de l’Union populaire.

Dans le respect de l’indépendance de nos organisations syndicales, nous faisons le choix de prendre position à titre individuel, convaincu·es que face à la radicalisation des forces du capital et à la montée d’une extrême droite antisociale, c’est dans l’union populaire des forces sociales, syndicales, politiques que se trouve la voie d’un projet d’émancipation en France et en Europe et d’une parole de paix partout dans le monde. Le 9 juin, nous voterons pour la liste de l’Union populaire !

« Enseignants & universitaires, en particulier syndiqués à la FSU, FO, CGT, Solidaires, sans engager les responsabilités qu’ils occupent, décident, en tant que citoyens, de voter LFI/Union populaire le 9 juin prochain. »

  • Parce que nous sommes horrifiés des images qui nous parviennent de Gaza et de Rafah, et que nous sommes pour le cessez-le-feu immédiat ;
  • Parce que nous refusons d’être en traînés dans la guerre qui, comme entre l’Ukraine et la Russie, a déjà fait des milliers de victimes ;
  • Parce que nous sommes contre l’« économie de guerre » que propose la liste Parti socialiste (PS) / Place publique (PP) conduite par Raphaël Glucksmann ;
  • Parce que nous ne voulons pas du retour des Hollande, Cazeneuve, Valls qui, au pouvoir, ont particulièrement porté leurs coups contre l’École publique, en aggravant les inégalités et la territorialisation de l’école, en attaquant les statuts des personnels, en poursuivant les fermetures d’écoles, qui n’ont pas hésité à prendre les pires mesures contre l’ensemble des travailleurs (loi Macron, loi travail…), et qui encore aujourd’hui sont contre la retraite à 60 ans ;
  • Parce que nous ne voulons plus de cette « gauche » qui nous a trahis ;

« Nous ne voulons pas du retour des Hollande, Cazeneuve, Valls qui, ont particulièrement porté leurs coups contre l’École publique »

  • Parce que nous sommes contre l’extrême droite, qu’on ne peut combattre en reprenant son programme ;
  • Parce que nous ne voulons plus de Macron qui prend tous les jours, et ce depuis son arrivée, les contre-réformes, lois et décrets, dont le seul objectif est de liquider ce qui reste de l’Ecole publique, ses savoirs, son instruction, ses qualifications, sa gratuité, incarné aujourd’hui par la volonté du gouvernement de faire passer la réforme Attal-Belloubet dite du « choc des savoirs » ;
  • Parce que nous condamnons la répression systématique, qui s’abat en particulier sur nos élèves, parce que nous défendons la liberté d’opinion, la liberté d’expression, les libertés syndicales, les libertés académiques dans les universités et la recherche ;
  • Parce que nous voulons renforcer LFI, qui soutient tous nos combats dans nos luttes et à l’Assemblée nationale, qui ne cède pas alors qu’elle est calomniée et attaquée tous les jours ;

Nous appelons à voter pour la liste LFI/Union populaire conduite par Manon Aubry, le 9 juin prochain.

Parmi les signataires

ABARRATEGUI Sonia (95) – ABRAHAMS Laurent (93) – AIRAUD Christophe (49) – ALLAMAND Marie-Pierre (74) – ALLEMAND Denis (63) – AMNIH Soumayah (34) – ANASIASSIADES Antoine (75) – ANCELLE DELPLACE Ingrid (60) – ANDERSEN Peter (67) – ARNAUD Baptiste (44) – ARSANE Fréderic (69) – ATTIAS Emma (31) – AVELLA Vincent (13) – AVILA Maria-Josefa (95) – AVRY Loïc (56) – BACLE Benoît (43) – BADUEL Cécile (17) – BAEZA Marie-Rose (30) – BAFFERT Florent (38) – BAILLY Céline (69) – BAKIRI Ismael (69) – BALCELLS Marie-France (13) – BANCE Océane (76) – BARBAZANGES Jean-Marie (76) – BARBIER Sandra (37)

BASSAT Laurent (95) – BATTAYEB Djamel (93) – BECKER Amandine (81) – BELHAF Jamal (78) – BELON Olivier (42) – BEN LAHOUAL Hassen (95) – BEN YACOUB Inès (95) – BENABDELMOUMENE Saléha (75) – BENAINI Azzedine (69) – BENMOUFORK Riad (69) – BENOIT Christophe (34) – BERGON Cécile (37) – BERNE Laurent (43) – BERRAG Soumya (21) – BEVILACQUA Eric (38) – BEY Lea (89) – BIARNEIX Claire (74) – BINET DEZERT Camille (91) – BLANC Xavier (38) – BLIN Adam (76) – BLIN Sophia (76) – BLOT Nathalie (75) – BOICHARD Nicolas (78) – BONNEAU Vanina (2) –

BONODOT Cécile (91) – BOUCHON Nadia (76) – BOUGHEROUMI Emma (75) – BOUMIER Patrick (91) – BOURATCHIK Edith (75) – BOUSOUF Islam (78) – BOUTAHAR Ahmed (75) – BRANCA Stéphanie (92) – BROUSSE Alice (76) – BRU Florian (75) – BRUCHER Yvon (67) – BRUGUERA Dominique (91) – BRUNAUD Olivier (16) – BRUNET Hélène (78) – BUCKEL Vincent (94) – BUSSY Florent (76) – BUTON Adeline (37) – CABARET-ROSSI Marianne (75) – CADEC Isabelle (44) – CAIRON Muriel (69) – CAMALET Annick (31) – CAMOREYT Sabrina (75) – CANAZZI Christophe (13) – CARDON Augustin (83) – CARION Laurent (37) – CARRIQUIRIBORDE Jean-Jacques (75)

CASTAING Delphine (75) – CASTIGLIELO Alicia (78) – CATHERINE Alain (83) – CAUCHOIX Nathalie (83) – CHABOUNI-SALHI Fatma (13) – CHABOUSSANT Grégory (91) – CHAILLOUX Marie (93) – CHALARD Jean-Luc (75) – CHAMPION Maxime (13) – CHARAMELET Didier (73) CHARAUX Jean-Paul (44) – CHAZETTE Emilie (91) – CHEBLI Karim (34) – CHEDALEUX Fabien (17) – CHERFAOUI NaÏm (60) – CHERFI Norredine (95) – CHEZE Philippe (13) – CHICHEREAU Agnès (43) – CHOCTEAU Joëlle (56) – CHOVET Nathalie (43) – CHURLAUD Jérôme (17) – CIONI Fréderic (6) – CLAEREBOUT Simon (40) – CLAEYS Emmanuelle (31) – CLAVEAU Lucas (6) – CLECH Nikolaz (91) –

COMBES Julia (75) – CONFLANT Anne (83) – CORNIL Isaline (83) – COUPARD Rémi (76) – CRESPO Mireille (83) – CRISTOFANI Sabine (83) – CROLBOIS Fanny (6) – CURE Alain (75) – D’ALMEIDA Camille (92) – DANIAU Sylvain (37) – DAP Simon (31) – DARCHEVILLE Karine (2) – DARTAGNAN Isabelle (91) – DE LA MOTA Virginia (44) – DEGORCE Valérie (17) – DEJEAN Thierry (91) – DELAGE Sophie (91) – DELEÏDU Magali (976) – DELMONT Emmanuel (76) – DENAUX Michel (91) – DENOSJEAN Marianne (01) – DESSOUTTER Alban (34) – DESURMON Dimitri (64) –

DIDAOUI Fatiha (69) – DIESNER Guillaume (63) – DO Sylvie (92) – DOSDAT Yves (76) – DROGUE Magali (17) – DUCLOS Sophie (92) – DUCRUET Nina (74) – DUJANCOURT Anne-Sophie (2) – DURAND François (93) – DURAND Johnny (1) – DURTELLE Matthieu (76) – DUVAUCHELLE Sophie (91) – EL HOUSSINE Fousya (93) – ENFROY Paula (42) – ELMOSNINO Laurence (78) – ESTIVILL Juliette (75) – EXCOFFON Sylvain (42) – FALLER Christine (83) – FARNETTI Richard (75) – FAURANT Anne-Lise (76) – FAURE Pauline (95) – FELIPE Céline (81) – FERNANDEZ Marlène (33) – FITOUSSI Jean-Pierre (75) – FLEURENTDIDIER Stéphanie (92) – FONTAINE

Thierry (75) – FOSSET Hélène (92) – FOURMONT Anne-Laure (93) – FRIADT Guy (60) – FROMENTEL Pascal (95) – GABARD Paul (91) – GABRIELE Nadège (69) – GADBIN Cathy (49) – GALLAND Richard (30) – GALLI Rolando (83) – GALLO France (67) – GALVAGNON François (33) – GARCIA Lorelei (91) – GASTON Johanna (91) – GAURIN Pauline (95) – GAUTHIER Laurence (91) – GAUTIER Christopher (31) – GEDON Nadine (69) – GERBIER Muriel (43) – GHEDJATI Myriam (13) – GIFE Julien (76) – GINESTE Olivier (16) – GIRAULT Nadège (89) – GLORY Patricia (64) –

GOLDBAUM Sandrine (27) – GOLEO Bruno (43) – GOLEO Bruno (43) – GORISSE Valérie (43) – GOZLAN David (92) – GRANDU Nicolas (34) – GREINER Emma (93) – GRIMAU Fréderic (13) – GUILLOTTE Anaïs (78) – GUILLOUZIC Axel (76) – GUYON Jérémy (31) – HAIDOUX Abel (34) – HAIFI Abdellah (21) – HAMEL Julie (74) – HASSANI Nadia (93) – HASSINA Majid (93) – HELOU Jonas (76) – HENRINIA Faycal (69) – HENRY Iris (17) – HENTZIEN Guillaume (37) – HERAUD Régis (38) – HERCEND Delphine (56) – HERMIER Sébastien (37) – HONNORATY Christine (93) – HORIUCHI Miki (13) – HOULETTE Fred (75) – HUNAULT Christelle (53) –

IDRAC Mickael (34) – JABOBY Sandrine (67) – JANNIARD Sylvain (37) – JEBBARI Siham (89) – JOB Marine (76) – JOUANNEAU Catherine (83) – JUMEAUX Eric (2) – JUSTE Audrey (13) – KHEDIDJA Madani (34) – KHEROUA Fatima (93) – KLAGBA Franck (75) – KOHN Isabelle (93) – KRIEGEL Frédérique (83) – LABAL Frédéric (89) – LABORDE Lison (91) – LABORIE Laurence (44) – LACOURT Charles (33) – LACOUTURE Karine (95) – LAIHADI Abderamanne (69) – LALANDE Christophe (31) – LAMAMRA Youcef (69) – LANGLOIS Benjamin (91) – LANNEAUX Coralie (78) – LARDEUX Magali (49) – LARIVIERE Seema (37) – LARMAGNAC Anna (93) – LARTICHAUX Daniel (95) – LAUGIER Marc (83) –

LE BASTARD Sandrine (93) – LE BASTARD Noemie (37) – LE GOFF Soizic (27) – LECLERC Adrien (44) – LEFRANC Agnès (02) – LEFRANC Alain (02) – LEGAY Quentin (72) – LEGER TRIQUET Sophie (76) – LEMAITRE Julie (76) – LEMEUNIER Samantha (78) – LENGLET Vladimir (17) – LETESSIER Véronique (76) LEUSIE Olivier (49) – LICINI Franck (42) – LIVACHE Laurent (83) – LOBO Carlos (83) – LOHR Isabelle (37) LOMBARDY Frédéric (33) – MABROUKI Nora (95) – MACON Hélène (44) – MALLEVAYS Christine (30) –

MANGIN Céline (89) – MARC Audrey (34) – MARCEL Eric (44) – MARCHETTI HAKANI Christine (95) – MARIN Delphine (33) – MARSZALEK Antoine (59) – MARTIN Charles (64) – MARTIN Charles (64) – MARTINAIS Anne (93) – MARTINEZ Miguel (77) – MATMAT Mehdi (83) – MATTHIEU Hervé (68) – MAURICE Danielle (69) – MAYEUR-GUILLOU Antoine (78) – MAYTIE Valeran (91) – MAZZERBA Roxanne (37) – MEBARKI Linda (69) – MELHAOUI Halima (93) – MERCHER Joanne (29) – MERESSE Vincent (2) – MERLET Souad (17) – MEZINE Fatima (13) – M’HAOUI Fatima (95) – MICAELLI Brigitte (75) – MICHAUT Emilie (78) – MICHEL Suzy (67) – MIGEVANT François (44) – MINARD Olivier (21) – MINET Géraldine (60)

MOIMEAU Christelle (83) – MOREAU France (49) – MOREL Eugénie (27) – MORENO Herminia (38) – MORIN Anne-Marie (37) – MORIN Gilles (86) – MOUDILOU Josée (69) – MOUREAUX Morgane (49) – MOZAS Cécile (37) – MULLE John (76) – NAUDET Cédric (94) – NAVARRO Muriel (37) – NAZARETH Stéphane (70) – NAZARETH Cyrile (23) – NENEZ Fabienne (13) – NIAUX Nelly (16) – NICOLAÏ Alexis (13) –

NIEL Gilles (34) – OCART David (34) – OLLER Anne-Claudine (94) – ORTALDA François (93) – ORTEGA Camille (73) – OTARI Armin (69) – OZANNE Bruno (69) – OZENDA Gilles (13) – PAILLERET Yolaine (69) – PARISOT Naima (75) – PASADOVIC Aline (27) – PASSE Cécile (44) – PASTOR Marie (33) – PATAULT Paul (91) – PAUTRAT Marie-Catherine (93) – PEIGNE Alexis (76) – PEIRONE Matteo (92) – PEROU Jean-Claude (86) – PERRIER Laure (63) – PESCHEUR Véronique (27) – PETUAUD-LETANG Lucas (64) – PEYREGA

Stéphane (51) – PEZET Emilie (31) – PHILIPPE Bastien (01) – PICHON Jean-François (69) – PIT Nora (33) – PITAVY Jean-Christophe (42) – POIZOT Maxime (60) – POLIN Natacha (75) – POPELARD Allan (13) – PORCHERON Manuel (37) – POULAIN Marguerite (34) – POULLET Clément (91) – POZZO DI BORGO François (02) – PREDAL Agnès (31) – PREEL Jean-Marc (76) – PROST Sylvie (30) – PROVENCE Adrien (89)

RABY Cécile (63) – RAILI Mohamed (69) – RAYNAUD Sabine (34) – REIX Edeline (78) – RIBEIRO Sébastien (78) – RICHARD René (44) – RICHE Aurélien (59) – RIOU Alexandre (91) – RIQUELME Florence (37) – ROBERT Christophe (81) – ROBERT Sandrine (81) – ROBIN Vincent (60) – ROCHE Angélina (75) – ROMAIN Lucas (89) – ROMAIN Ombeline (76) – ROQUES Alain (93) – ROZANES MONNOT Nour-Elhouda (95) – RUART Emmanuelle (69) – SAIDI Fadel (69) – SAIDI Fadhel (69) – SALVAING Juliette (38) – SANTOLINI Arnaud (37) – SAOUDI Chadia (78) – SATOURI Nabil (69) – SAUGER Mélinda (78) – SAUGER Ophélie (95)

SELMA Brahim (69) – SENAC Dominique (11) – SENEGAS Philippe (13) – SERMET Vincent (95) – SEVIN Kalila (13) – SIEURIN Nathalie (76) – SOHIER Joël (51) – SOHIER Devan (78) – SOUAKER Anissa (69) – SOUGRATI Moulay-Tahar (34) – SOURROUILLE Patricia (34) – SOUTHAVILAY Voradeth (93) – SPRECHER Abel (34) – TACHIN Nicolas (63) – TAIEB Nicolas (83) – TALEB Mohamed (78) – THALMAN Ariane (37) – THEBAUT Jérôme (37) – THIBAUD Jean-Baptiste (34) – THIRIET Jérôme (89) – TORRES Sabina (75) –

TOUBLANC David (91) – TOURNADRE Franck (74) – TRACOL Samuel (13) – TRINQUET François (92) – URBANI Jane (69) – VALENTIN Benoit (76) – VAQUIER Lionel (93) – VERNEAU Eric (49) – VINCENT Alexandre (38) – VINCENT Jérôme (78) – VISO Claire (76) – VOLAY Mélody (69) – VOLLE Fréderic (69) – VUILLEMIN Clotilde (89) – WAGNIART Jean-François (91) – WARNAULT Laurence (49) – WEGIEL Romain (83) – WILFERT Fabrice (13) – WIX Anne (13) – XAVIER Joël (93) – YOSRI Abderramane (93) – YUKSEL Veli (69) – ZERBINI Laurick (69) – ZOUITER Messaoud (69)…

« Nous cheminot-e-s, actifs et retraités, appelons à voter et à faire voter le 9 juin, pour la liste de l’Union Populaire conduite par Manon Aubry ! »

Je soutiens la liste l’Union Populaire conduite par Manon Aubry !

Le 9 juin prochain vont se tenir les élections européennes. Cette élection, à un seul tour, peut parfois paraître éloignée. Elle est pourtant d’une importance capitale dans les choix stratégiques menés nationalement. Les cures d’austérité, appliquées drastiquement à nos services publics, découlent directement de la politique européenne actuelle.

Avec la liste de l’Union Populaire, conduite par Manon Aubry, composée de syndicalistes, lanceurs d’alertes, écologistes, agriculteurs, etc. nous avons les moyens d’envoyer au Parlement européen des députés de combat pour s’opposer à cette austérité et à la casse de nos services publics.

Depuis des décennies les politiques européennes détruisent nos services publics pour les livrer au marché au nom du mythe d’une ouverture à la concurrence libre et non faussée, synonyme de prix accessibles, de services de meilleures qualités et d’une plus grande variété de choix.

Mais la réalité est tout autre ! Après 20 ans de dérégulation dans le transport ferroviaire public, marchandises et voyageurs, la situation est catastrophique ! L’Europe libérale a bradé le patrimoine national, en s’attaquant aux emplois et aux conditions de travail des personnels tout en poursuivant la dégradation du niveau de service rendu aux usager·es.

Les prix explosent, des lignes entières sont fermées ou menacées de fermeture, des camions sont balancés par milliers sur nos routes en lieu et place du train, l’ouverture à la concurrence s’accélère partout sur le territoire, les accidents ferroviaires deviennent de plus en plus récurrents. Il est urgent d’arrêter tout cela et de changer profondément les choses !

À l’heure du dérèglement climatique, le secteur du transport ferroviaire doit être un outil majeur pour désenclaver et développer les territoires tout en permettant d’engager la bifurcation écologique indispensable à l’avenir de l’humanité. Les mobilités sont des biens communs qui doivent être organisés par des services 100 % publics et accessibles à toutes et tous.

Les nouvelles règles budgétaires européennes obligent au sacrifice de nos services publics et veulent imposer la pire cure d’austérité jamais connue en Europe. Nous refusons ce scénario mortifère et abolirons ces nouvelles règles pour sortir nos services publics de la marchandisation.

Au cœur des services publics il y a la redistribution sociale et l’égalité, le socle d’une société solidaire. Sans une Europe des services publics, il n’y aura jamais d’Europe des peuples.

Face à l’abandon du ferroviaire au profit du tout routier, nous pouvons reprendre la main dès le 9 juin prochain.

Donnons-nous la force de tout changer !

Nous cheminot-e-s, actifs et retraités, appelons à voter et à faire voter le 9 juin, pour la liste de l’Union Populaire conduite par Manon Aubry ! L’Union Populaire exigera entre autres de :

  • stopper la procédure de discontinuité contre Fret SNCF
  • stopper l’ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de marchandises ainsi que voyageurs et abroger les quatre paquets ferroviaires européens
  • stopper l’arrivée des méga-camions de 60 tonnes sur nos routes et de développer au contraire le fret ferroviaire
  • renforcer et développer le ferroviaire national en revenant sur la base d’une seule et unique entreprise : la SNCF
  • la coopération et non de la concurrence entre pays européens afin de développer les trajets transfrontaliers via les trains de nuit, les trains à grande vitesse mais aussi fret.
  • développer les corridors européens autant pour le transport de passager que de marchandise, sur base de financement public et sans que cela porte préjudice à l’environnement.
  • remise en place d’un statut unique des agents du ferroviaire afin de lutter contre le dumping social et éviter ce qu’il se passe actuellement dans les transports routiers.

ACCART Richard (95), ACHER Serge (76) ; AIME Olivier (41), ALMEIDA José (31), AVE Georges (78), BAIBARAC Laurent (34), BARROO Laurent (60), BELTRAN Stéphane (19), BERDAH Alain (78), BESSE Pierre (92), BLATTER Christian (75), BOUNAANAA Moussa (60), BRIOLAIS Cédric (78), BRUTAILS David (40), CALEF Nathalie (45), CARADONNA Jean-Charles (77), CARRERE Christophe (91), CATRIX Patrick (44), CERNON Bérenger (91), CHARUE Dimitri (76), CHEVOLEAU Françis (17), COLLIN Daniel (73), CUREAU François (02), DA SILVA Marco (91), DEGENNE Eric (37), DESHAYES Michel (17), DIAGNE Ibrahima (63), DIONY Xavier (93)

DUCHATELET Michel (72), DURAND Eric (17), DURAND Antoine (91), EECKHOUDT Mickael (40), ESPINOSA José (93), FECHINO Hervé (83), FERRISSE Olivier (37), FOURQUIN Mathieu (33), FRANCOIS Valérie (60), GALLAND Daniel (26), GANDARA Marc (37), GELY William (77),
GILLAN Jean-Marie (34), GINES Yann (75), GRASA François (75), GRILHERES Nicolas (83), GRILLET Christiane (04), GROPPI Claude (42), GUERDIC Robert (95), GUERIN Pierre (82), HOUPIN Christian (60), JANVRIN Melina (91), JOLIE Christian (01), JONCRET Christian (94), JURAVER Philippe (91), KIEFFER Jean-Marie (30), LECOMTE Thierry (59), LEITIENNE Patricia (26), LEMASLE Arnaud (76)

LESTOQUOY Nicolas (37), LEVEQUE Sylvie (17), LEVRIER Olivier (75), LOISEAU Robert (17), LOZIER Jean-Denis (01), MACE Jimmy (45), MACE Didier (94), MALTOT Frédéric (51), MARCHAND Emmanuel (45), MELLOUL Jean-Jacques (93), METARFI Madjid (75), MIGNON Bernard (17), MIGUET Gérard (30), MILBEO Thierry (45), MONTAGNER Bruno (57), MONTEIL Quentin (57), MOUNIER Régis (30), MOUTHON-BOUGEOIS Jules (76), NOBREGA Ludovic (32), NOBREGA GUILHERME Amélie (92), OUNIFI Sarah Nagett (54),

PAPIN Fabien (72), PARIS Philippe (30), PAULOU Nelly (64), PERRIN Thierry (85), PREVOST Renald, RAT Etienne (37), REY Henri (73), ROS Joël (37), SCHNEIDER Bernard (37), SERENELLI Claudio, SINOQUET Danielle (75), SORIA Yves (30), SPARFEL Jean-Pierre (34), THERY Thomas (69), THIBERVILLE Marc (89), TIDDA Jean-Marc (75), UFARTE Georges (60), URRU Ugo (06), VAUBAILLON Vincent (75), VINAY Dominique (83), WANNY Stéphane (91), WAVELET Sylvain (33), WEIL Jean-Marc (22)…

Hospitaliers : « Bien sûr, le 9 juin, nous allons voter LFI et le 10 nous continuerons à leurs côtés »

Nous sommes des personnels soignants, hospitaliers, syndiqués à la CGT, à FO, à Sud, à l’UNSA etc.

Nous sommes horrifiés des images qui parviennent des bombardements de Gaza et de Rafah.
Tant comme être humain, que comme soignant, que comme syndiqué, nous sommes contre la guerre, pour la paix, pour le cessez-le-feu.

C’est pour quoi lorsque nous entendons Raphael Glucksmann se prononcer pour l’économie de guerre, lorsque nous voyons ses affiches pour la campagne des européennes montrant des soldats marchant au pas pour partir au front, nous lui disons qu’il y aille lui-même, si ça lui plait tant.

Nous ne voulons pas du retour de la gauche de Hollande, de Valls, de Cazeneuve et de El-Khomri qu’incarne aujourd’hui Glucksmann et qui n’a jamais rien fait que de bloquer nos salaires, fermer nos lits d’hôpitaux et casser nos statuts et conventions collectives.

Nous ne voulons pas plus de Macron et de sa complice Marine Le Pen qui ont mis leurs pas dans les pas de Hollande et consorts, pour continuer à casser nos systèmes de retraites, à briser par la violence policière, tous ceux qui ont cherché à résister : gilets jaunes, jeunes des banlieues, comme aujourd’hui ils poursuivent de leur haine raciste tous ceux qui n’acceptent pas le massacre des palestiniens, les insultant en les accusant d’antisémitisme y compris ceux qui sont eux-mêmes juifs.

Des syndicalistes comme le secrétaire de l’UD du Nord CGT, comme le secrétaire général du SNMHFO sont poursuivis devant les tribunaux et devant le conseil de l’ordre des médecins.
Nous ne voulons plus des Darmanin, Valls et Cazeneuve qui nous répriment, sous les applaudissements de Marine Le Pen et Zemmour.

Comme soignants, comme hospitaliers, nous avons défendu nos hôpitaux, nous services d’urgence, nos malades et là aussi comme à Carhaix, ce sont les poursuites et les tribunaux pour ceux qui résistent.

Ça suffit !

Lorsque nous avons combattu contre les fermetures des services hospitaliers, nous avons quelques fois réussi, même à les repousser où à obtenir leur continuité ou leur réouverture et dans ce combat comme à Aix-Pertuis où à Vénissieux, aux urgences de nuit des portes du Sud, nous avons pu compter sur des députés comme Idir Boumertit à Vénissieux, ou Sebastien Delogu et Marina Mesure dans les Bouches-du-Rhône.

Grâce à eux, nous ne sommes pas restés isolés, hôpital par hôpital, service par service. C’est pourquoi aujourd’hui nous voulons renforcer LFI qui soutient tous nos combats, toutes nos luttent sur le terrain et à l’Assemblée Nationale en ne cédant pas, en ne votant pas le budget de guerre, contre nos droits, nos services publics, notre travail.

Bien sûr, le 9 juin, nous allons voter LFI et le 10 nous continuerons à leurs côtés.

Alpes-de-Haute-Provence : Bénali Dim, Volait Cédric ; Bouches-du-Rhône : Pozzo di Borgno Jean-Claude, Robin Rachel, Sale René ; Charente : Claude Billerot ; Côte d’Or : Buteau Catherine, Elkaïm Antoine, Lardy Annabelle, Pomarel Adeline, Sauvineau Laurence ; Gironde : Boureau Catherine ; Hérault : Salsé Annie, Mauroy Véronique, Micucci Sophie ; Indre-et Loire : Robert Alexandre, El Dallati Soraya ; Isère : Claire Arasomohano, Claire Aston, Sidy Bah, Philippe Baldino, Blandine Benet, Anne Bonhomme, Botelli-Mulas Lydia, Charlène Brison, Aline Dotto, Catherine Favier, Pablo Frasca, Pierrick Guérin, Essam Koteira, Julie Mateo, Delphine Onorati, Jean Piccioli Marion Piccioli, Romain Riboud, Michel Soulie, Cyrille Venet ;

Haute-Loire : Tavernier Bernadette ; Loire-Atlantique : Jéremy Beurel, Yann Cajelot, Ludovic Camus, Mathieu Declercq, Patrick Dubreuil, Gael Le Turk, Antoine Malinas, Sylvie Moisan ; Maine-et-Loire : Dara An, Maiwenn Antoine, Chantal Beslé, Pamela Boué, Mariam Camara, Armelle Champagne, Pierrig Conq, Catherine Delbreil, Benjamin Delrue, Luc Delrue, Jacqueline Edouard, Jean Loup Fin, Amélia Gautier, Céline Guerineau, Vincent Jouanneau, Hélène Jouanneau, Daniel Juret, Adrien Lemercier, Hélène Navez, Lucie Ngwembou, Christian Noguera, Mireille Vilette ; Nord : Aghanbou Nour-Eddine ;

Puy-de-Dôme : Boulier Philippe, Guyot Pascale, Nouacer Siham, Patrone Daniel ; Pyrénées Atlantiques : Bérette Bruno ; Rhône : Baba Fouad, Balguy Florence, Bernand Séverine, Blanchard Françoise, Bois Sylvie, Bringuier Jean-Luc, Chaillet Catherine, Clément Roger, Cot Etienne, Cuvelliez Brigitte, Dal Gobbo Davis, Esculier Sylvie, Ferkoune Youssef, Ferkoune Saleha, Ferrer Leslie, Fouad Ahmed Zeïtoun, Freissonnet Juliette, Garnier Frédéric, Goutagnieux Fabien, Granavel Marie, Halimeta Moussa, Hassaoui Samia, Kessler Cécile, Laroche Magali, Legroz Chantal, Mallet Delphine, Mokhtar Sedik Noria, Morandet Dalila, Museo Géraldine, Navarro Philippe, Nouari Louiza, Pacard Lionel, Petetin Véronique, Putoud Gisèle, Raffaoui Saad, Rochet Christian, Sarhi Touria, Tayouche Dominique ;

Seine (75) : Dehu Manu, Doffemont Dominique, Petit Astrid, Lamari Najat, Cochain Catherine ; Seine-Maritime : Brugière Nathalie, Cornielle Jean Baptiste, Doguet Marie Hélène, Donato Fabienne, Foucourt Anthony, Frasca Pablo, Fleury Natacha, Fizet Lydie, Lapel Nathan, Lenne Margaux, Massin Isabelle, Masson Isabelle, Masson Pascal, Pillon Virginie, Ricque Bruno, Roger Pascal, Sebag David, Vadam Patricia, Vitis Michel, Winkler Katia ; Essonne : Jean-Louis CHABERNAUD ;

Hauts-de-Seine : Souad Baboud, Kadiatou Bakayoko, Paul Benard, Abderrazak Bentalbi, Margaux Bossard, Nora Cenacci, Quinta Correira, Nathalie Delvert, Anne Faveur, Jérôme Faveur, Jean-Baptiste Franceschetti, Brigitte Francillette, Fanta Grivault, Sonia Hamidi, Nicolas Imache, Setou Konaté, Alexandre Lebozec, Pascal Lebrun, Laurent Legouez, Marjorie Maignan, Marie Mathieu, Quentin Maurice, David Mayeux, Solange Mbé Mbé, Gladys Monatus, Jeanne Mondésir, Stéphanie Mondésir, Mariamu Muqunayitship, Mamisa Pembe-Mbanze, Cassandra Pépin, Arnaud Pigache, Régine Polomack, Yohan Primeon, Yohan Sevenou, Dounia Tameguelt, Ann Gaëlle Vanecque, Adelino Vieira de Oliveira, Brahim Yatera ; Seine-Saint-Denis : Prudhomme Christophe ; Val-de-Marne : Palette Eweda…

« Des agents de la Sécurité Sociale en Ile de France dont des syndicalistes, sans engager les responsabilités qu’ils occupent, décident, en tant que citoyens, d’appeler à voter et faire voter LFI/Union populaire le 9 juin prochain »

  • Parce que nous n’en pouvons plus du silence complice devant le génocide en cours à Rafah et à Gaza et exigeons un cessez-le-feu immédiat.
  • Parce que nous ne voulons pas être entraînés dans la guerre meurtrière entre la Russie et l’Ukraine, guerre qui n’engendre que la mort des populations civiles russes et ukrainiennes,
  • Parce que nous refusons l’économie de guerre dans laquelle nous plonge ce gouvernement avec l’appui d’un arc dit républicain allant du RN au PS en passant par reconquête et renaissance,
  • Parce que nous voulons que les 413 milliards ne soient pas pour la guerre mais pour le service public dont l’Ecole de nos enfants, la Sécurité Sociale et les hôpitaux…,
  • Parce que nous condamnons la répression systématique, qui s’abat en particulier sur nos jeunes,

  • Parce que nous rejetons la mainmise de l’Etat sur la Sécurité Sociale avec comme seul but de remettre en cause les ordonnances de 1945, depuis les ordonnances Juppé en passant par Marisol Touraine avec un certain Gabriel Attal comme conseiller dans son ministère qui a instauré le mépris vis-à-vis du personnel de la Sécu pour ouvrir la voie au gouvernement actuel du même Attal dont le gouvernement ne cesse de dire qu’il faut « refonder » notre modèle social, en clair en finir avec ce qui fonde la Sécu, en fermant les accueils et en remettant en cause les droits des assurés (Montant net social, ALD, arrêts maladie…)
  • Parce que nous refusons que nos salaires continuent d’être bloqués avec le gel de la valeur du point et une négociation Classification au rabais,
  • Parce que nous défendons la liberté d’opinion, la liberté d’expression, les libertés syndicales et de manifestation,

  • Parce que nous voulons vivre dans la dignité et dans un monde en paix où nos enfants pourront s’instruire, où nous pourrons vivre de notre salaire et où notre service public sera rétabli,
  • Parce que nous ne voulons pas à vivre dans une société divisée et exigeons le retrait de la loi raciste dite « Immigration »
  • Parce que nous refusons toujours la retraite à 64 ans,
    Nous, employés et cadres d’organismes de Sécurité Sociale d’Ile de France, syndiqués ou non, agissant à titre personnel, nous décidons, en tant que citoyen, d’être du côté des seuls qui résistent et défendent les travailleurs que nous sommes.
    C’est pourquoi, nous voterons et appelons à voter pour la liste LFI/UNION POPULAIRE menée par Marion AUBRY le 9 juin prochain !

  • Nous appelons aussi les collègues à renforcer LFI, qui soutient tous nos combats dans nos luttes et à l’Assemblée nationale que ce soit avec la loi pour la réouverture des accueils physiques du Service Public, pour l’attribution du Ségur pour les exclus du Ségur, pour la retraite à 60 ans, pour le blocage des prix et l’augmentation des salaires…
    LFI qui ne cède pas sur l’appel au cessez-le-feu à Gaza et à la paix entre la Russie et l’Ukraine alors qu’elle est calomniée et attaquée tous les jours ;
  • Pour toutes ces raisons, nous, employés et cadres d’organismes de Sécurité Sociale d’Ile de France, appelons en tant que citoyens à renforcer la LFI et à voter pour la liste LFI/UNION POPULAIRE menée par Marion AUBRY le 9 juin prochain !

Parmi les signataires

Abdi Sanah (Cpam 78), Ainseri Yamina, Ayme Jean-Claude (Cpam 95), Barillet Eric (Cpam 75), Beranger Luc (Drsmif), Bernard Nicole (Acoss), Boughraraghe Amal (Cpam 75), Chaila Sabrina (Cpam 75), Chataigne Véronique (Caf 95), Choukry Somaya (Cpam 78), Da Silva Christine (Cpam 91), Ekoka-Priso Aurélie (Cpam 91), Favreau Marie (Cramif), Gazonnois Denis (Cpam 75), Ghoumidh Safa (Cpam 75), Guiovanna Jennifer (Cpam 75), Harfouche Rachida (Ugecamif), Ivkovic Alain (Cramif), Jourgeaud Catherine (Cpam 94), Lebsir Fatiha (Cpam 75), Maresq Florence (Cpam 95), Marseille Ghislaine (Drsmif), Maudon Patricia (Cpam 92)

Mebarak Nageates (Caf 77), Menaifi Amelle (Cpam 91), Mgangi Kiroffo Martine (Cpam 78), Michel Florence (Cpam 78), Moudarrif Maleka (Cnav), Mouilleseaux Raphaël (Cpam 95), Nidam Nora (Cpam 75), Pennequin Emeline, Perdu Julien (Cpam 75), Perrossier Guy (Drsmif), Pinto De Sousa Sabah (Cpam 92), Radjoul Nabila (Cpam 75), Richard Marie-Christine (Cpam 75), Sangare Enna (Cnav), Sehli Ralida (Cpam 78), Soualhi Leïla (Cpam 75), Souei Samira (Cpam 75), Souei Linda (Cpam 95), Soumare Ousmane (Cramif), Traore Diangou (Cpam 75), Weber Laurent (Cpam 92), Zami Karen (Cpam 95).

Partager

Vous avez aimé cet article ?

Recevez chaque semaine une sélection de nos meilleurs articles en vous abonnant.

Les + vus

Soutenez les médias insoumis !

Abonnez-vous à l’ensemble des médias insoumis et recevez à votre domicile l’hebdo et le magazine de l’insoumission.