Comment la NUPES française inspire l’espoir dans toute l’Europe

En Europe, la NUPES en tête ravive la flamme d’une rupture avec le capitalisme. En Espagne, en Allemagne, en Suède, au Danemark, en Belgique, en Irlande, en Grèce, en République Tchèque, partout, l’espoir renait. L’insoumission.fr vous fait un petit tour d’Europe en très bonne compagnie : avec l’eurodéputée Leïla Chaibi. Georges Brassens a-t-il traversé les frontières ? « Ce n’était rien qu’un peu de miel, mais il m’avait chauffé le corps et dans mon âme il brule encore, à la manière d’un grand soleil ». Amis lecteur, amies lectrices, prenez le temps de déguster un peu de miel avant de retourner convaincre les abstentionnistes et vaincre les macronistes. Notre article.

La France parle au monde épisode 1

Depuis la grande trahison des élites en 2005, la gauche européenne se cherche. Faut-il accepter la domination du néolibéralisme et tenter d’arracher des petits mieux dans ce contexte d’austérité et de mise en conccurence des travailleurs et des travailleuses ? Ou faut-il tenter de rompre radicalement avec ce système ? Dimanche 12 juin 2022 signe une nouvelle victoire pour la gauche de rupture sur le continent qui a donné naissance à la philosophie humaniste et au socialisme.

Après sa victoire au premier tour des élections législatives, la Nupes est au centre de toutes les attentions. Si les macronistes et libéraux de tout poil se vautrent dans l’injure et la caricature, les hourras des progressistes affluent tout autant.

Venus d’Espagne et d’Allemagne, de Suède et de République Tchèque, de Grèce, du Danemark, du Portugal ou d’Irlande, chacune et chacun avec leurs mots, reflets des variations de stratégie et de culture politique, les soutiens marquent par leur fidélité aux valeurs dont notre famille politique trouve sa source : l’égalité, la solidarité, la justice. Un mot toutefois ressort plus que tous les autres : l’espoir. Car oui, c’est bien de cela dont il s’agit avant tout : l’espoir. Sans espoir, pas de lutte. Sans espoir, pas de victoire. L’espoir est absolument fondateur de la gauche.

Qu’est ce que la gauche sinon l’espoir toujours renouvelé de construire un monde meilleur ?

Les incarnations de cette famille varient pratiquement en tout point sur l’ensemble de la planète et pourtant, immanquablement, nous sommes capable de nous reconnaitre. Nous sommes le camp des têtes dures, des acharnés, des motivés, de celles et ceux qui luttent, encore, toujours. Qu’importe les défaites, les humiliations, l’apparente force des tyrans, à la fin, on le sait, c’est nous qu’on va gagner. Et alors, demain sera mieux qu’hier. Notre idéal ne se trouve jamais dans un passé glorieux, mythifié, déformé. Bien sûr, nous tirons des enseignements de l’Histoire, bénéficions de l’héritage de celles et ceux qui avons nous, ont porté le flambeau. Mais, partout, toujours, nous voulons « faire mieux ». L’espoir est le moteur de notre famille politique.

Et depuis la tentative de la Grèce de se libérer du joug en 2015, il faut bien dire que l’espoir était une denrée rare en Occident.

Alors quand à nouveau, grâce à la petite braise gardée chaude par quelques irréductibles, la plaine s’enflamme, la grande famille se rassemble et se fête, avant de retourner au combat.

Merci les ami.es pour vos paroles. Connaissez-vous la chanson ? Georges Brassens a-t-il traversé les frontières ? « Ce n’était rien qu’un peu de miel, mais il m’avait chauffé le corps et dans mon âme il brule encore, à la manière d’un grand soleil ».

Amis lecteur, amies lectrices, prenez le temps de déguster un peu de miel avant de retourner convaincre les abstentionnistes et vaincre les macronistes.

Il nous faudra toute cette force pour briser la chaîne du capitalisme financier mondialisé dans la 6ème puissance économique du monde

« La NUPES est la seule alternative pour le 21ème siècle. En raison de sa composition hétérogène, de son format, de son agilité et, surtout, parce qu’elle intègre les propositions féministes et écologiques qui définissent notre époque. Face à la réitération et au défaitisme, la NUPES représente un avenir vivable pour toute l’Europe. Il y a de l’espoir. » Maria-Eugenia Rodriguez Palop, Podemos, Espagne

« Les développements en France sont encourageants. Il est clair que nos amis de la NUPES ont lancé le bal pour une véritable alternative à l’establishment néolibéral de Macron. Ils défendent des revendications sociales et écologiques dans l’intérêt de la population en France. Merci et félicitations pour ce qui a été accompli jusqu’à présent à nos collègues, qui envoient un signe d’espoir à toute l’Europe au bon moment. Je croise tous les doigts pour le second tour ! » Özlem Demirel, Die Linke, Allemagne

« Depuis le Danemark, j’apporte tout mon soutien à la NUPES pour les élections de dimanche ! La France et le monde ont besoin d’une transition verte forte et socialement juste, seule la NUPES y parviendra ! ». Nikolaj Villusem, Enhedslisten, Danemark

« La NUPES représente un espoir pour nous tous qui défendons l’égalité et la solidarité contre la dystopie néolibérale et d’extrême droite. J’attends avec impatience des résultats solides pour tous les candidats NUPES dimanche, afin que nous puissions commencer à façonner un avenir pour les gens et la planète. Malin Björk, Vänsterpartiet, Suède

« La France était considérée comme un lieu soit de néolibéralisme antisocial, soit d’extrême droite antidémocratique. Maintenant, il y a de l’espoir, la NUPES. Bonne chance pour donner à votre pays (et à l’Europe) un meilleur avenir. » Katerina Konecna, Komunistická strana Čech a Moravy, République Tchèque

« Je suis ravi de voir le succès de la NUPES au premier tour des élections législatives françaises. La formation d’une large coalition dirigée par la gauche promet un véritable changement pour le peuple français et un renversement de la tendance à la droite en Europe. La gauche et le mouvement ouvrier à travers l’Europe se tournent maintenant vers la France. Solidarité et soutien au second tour ! » Clare Daly – Independents for change – Ireland

« Félicitations à tous mes camarades de la NUPES d’être la première force politique en France. La gauche est de retour dans la politique française, remplaçant l’extrême droite comme principale alternative. Cela donne l’espoir d’un regain de gauche socialiste et écologiste moderne en Allemagne comme dans beaucoup d’autres pays européens. Vous avez toute ma solidarité et mon soutien pour le 2e tour dimanche. » Martin Schirdewan, co-président du groupe de La Gauche au Parlement européen, Die Linke, Allemagne

« Tout mon soutien aux candidats de la NUPES. Un pôle fort de la gauche authentique à l’Assemblée et un pôle de la rue seront nécessaires pour bloquer le projet néolibéral de Macron ». Marc Botenga, Parti du Travail de Belgique


« Depuis Izquierda Unida, nous vous envoyons une accolade fraternelle et nous vous souhaitons un excellent résultat dans ce second tour. Votre processus est déjà un succès pour la classe ouvrière française, mais c’est aussi un succès pour le reste des organisations politiques et sociales en Europe qui travaillent à construire un horizon d’espoir et de justice ». Sira Rego, Izquierda Unida, Espagne

« La coalition gagnante des forces progressistes françaises, avec la gauche à sa tête, a bouleversé la réalité politique de l’élection présidentielle. Même si l’on peut regretter un faible taux de participation, l’impulsion de la NUPES ouvre le chemin à une grande victoire, pour que la France devienne le prochain pays où la gauche entre victorieusement au premier plan.

Mes meilleurs vœux camarades, et puissions-nous nous rencontrer dans notre combat commun pour un autre monde. Votre impressionnante réussite électorale prouve que c’est possible.» Konstantinos Arvanitis, Syriza, Grèce 

Tous ces témoignages ont été recueillis par notre eurodéputée insoumise, Leïla Chaibi.

Le monde se tournera-t-il une nouvelle fois vers la France pour se remplir de l’espoir de se débarrasser des tyrans ? Réponse dans 3 jours

L’histoire politique du continent serait-elle en train de basculer ? Alors que leurs adversaires les dépeignaient dépassées intellectuellement, enfermées dans le carcan des traités, écrasés par les règlements de la Commission européenne et l’ordolibéralisme vicéralement défendue par la droite allemande, les gauches rélèvent la tête et, victoire après victoire, construisent de nouveaux espoirs, de nouvelles manières de gouverner, de nouveaux projets de société, respectueux des humains et de la nature.

Prochaine étape : le 19 juin 2022 verra-t-il le peuple français déferler sur les bureaux de vote et transformer l’essai du premier tour ? La voix de la France sera-t-elle désormais celle de la rupture, franche et disciplinée avec le capitalisme sauvagement financiarisé ? Les Français montreront-t-il une nouvelle voie vers une organisation sociale plus juste et écologiquement soutenable ? Le monde se tournera-t-il une nouvelle fois vers la France pour se remplir de l’espoir de se débarrasser des tyrans ? Réponse dans 3 jours.