Dimanche 10 avril, les Français sont appelés aux urnes pour le premier tour de l’élection présidentielle. L’occasion est historique pour la gauche d’être au second tour. Quelques doutes subsistent à 2 jours du scrutin. Qui peut voter ? Où est-ce que l’on vote ? Comment cela se passe ? Quels papiers dois-je apporter ? Quels rappels s’imposent ? Notre article.

Pas besoin de sa carte d’électeur pour aller voter !

Non, personne n’est obligé d’avoir sa carte d’électeur pour pouvoir voter. Vous devez simplement présenter une pièce d’identité (voire liste complète). Plusieurs possibilités : carte d’identité ou passeport (valides ou périmés depuis moins de 5 ans), permis de conduire (en cours de validité) ou carte vitale avec photographie.

Qui peut voter ? Où est-ce que je vote ?

Si vous avez 18 ans et plus, et que vous êtes bien inscrits sur les listes électorales (vérifier ici), vous pourrez glisser un bulletin dans l’urne les 10 et 24 avril. Ce lien vous permet de vérifier à la fois que vous êtes bien inscrits sur les listes électorales, mais surtout dans quel bureau de vote vous devez vous rendre pour voter.

Comment ça se passe dans le bureau de vote ?

Le passage dans le bureau de vote le jour d’un scrutin se décompose en 3 étapes :

1/ À l’entrée, on vérifie notre identité et surtout que l’on est bien inscrit dans le bureau de vote. On récupère une enveloppe et au moins 2 bulletins différents. Le vote doit rester secret, et ne prendre qu’un seul bulletin est interdit. On peut aussi venir voter avec un bulletin reçu chez nous par la poste, à condition que ne le montre à personne dans le bureau de vote.

2/ On se rend dans l’isoloir et on insère dans l’enveloppe le bulletin du candidat pour qui on veut voter.

3/ Après que l’on se soit présenté devant l’urne, le président du bureau de vote crie notre nom, puis un assesseur vérifie la présence de notre nom sur les listes électorales. Une fois notre bulletin glissé dans l’urne, le président du bureau de vote crie « à voté !« , on signe la liste électorale en face de son nom, et l’on peut alors quitter le bureau de vote.

Ce dimanche, la gauche a une occasion historique d’être au second tour de l’élection présidentielle. Jean-Luc Mélenchon porte avec l’Union populaire la 6ème République, le partage des richesses et la bifurcation écologique. Bref, ce qui nous permettrait de construire un autre monde après 5 années de macronisme et 40 ans de néolibéralisme. Le petit bout de papier que vous allez glisser dans l’urne le 10 avril peut changer la vie de millions de gens et envoyer un message au monde entier.