Voitures de luxe, yachts et jets privés : les ventes explosent en pleine crise

Luxe. Ils ont des noms, des adresses. Le problème, c’est celui de ceux qui se gavent quand d’autres sombres dans la misère. C’est de l’enfer des pauvres qu’est fait le paradis des riches : la punchline de Victor Hugo n’a jamais été aussi vraie que depuis le début de la pandémie. À cause de la pandémie, plus d’un demi-milliard de personnes s’enfoncent toujours plus dans l’extrême-pauvreté et « en même temps », des profiteurs de crise se sont gavés : les ventes de voitures de luxe, de yachts et de jets privés ont explosé. En avril, on partage les richesses ? Notre article.

Luxe : on est pas tous dans le même bateau

En ce qui concerne la France, la situation sociale est dramatique. Jean-Luc Mélenchon a eu l’occasion de le rappeler hier durant l’émission « La France dans les yeux ». Ainsi, 8 millions de personnes ont besoin de l’aide alimentaire pour manger, 10 millions vivent sous le seuil de pauvreté et 12 millions ont froid chez eux parce que le chauffage est trop cher. Il est clair que nous ne sommes pas tous dans le même bateau.

Pendant que la crise sociale fracasse le pays, et que, de par le monde, des personnes s’enfoncent dans l’extrême-pauvreté, la caste se gave. Les riches ont la belle vie pendant la pandémie ! Ainsi, en 2021, les ventes de yachts, de voiture de luxe et de jets privés ont littéralement explosé. Ce n’est pas étonnant vu les sommes indécentes que le capital accumule. Concrètement, plus de 200 constructions de yachts ont été lancées l’année dernière (la meilleure année de puis 12 ans). De plus, l’entreprise Ferrari a explosé son plafond de production (11 555 véhicules en 2021, en hausse de 22 %).

Luxe : le séparatisme d’une caste d’ultra-riches

L’ONG Oxfam a sorti en janvier son dernier rapport annuel. L’accumulation de richesses dans les mains de la caste est effrayante. Après deux ans de pandémie, les ultra-riches le sont encore plus ! Selon Oxfam, « la richesse des dix hommes les plus fortunés du monde a doublé depuis le début de l’année 2020. » Aujourd’hui, la fortune cumulée de tous les milliardaires connus représente 13 800 milliards.

Pourquoi se priver alors ? Ils ont tellement d’argent, qu’ils ne savent plus quoi en faire. Si, parfois ils font démonter un monument historique pour faire passer leur bateau trop grand, comme Jeff Bezos est en train de le faire . Une espèce de « Carpe diem des ultra-riches » à la fois indécent et insupportable.

Les riches veulent faire sécession. Nos sociétés souffrent parce que la caste se gave, parce que il y a une accumulation des richesses dans les poches de quelques-uns. Ils ont des noms et des adresses. Il est temps qu’ils paient.