Écoles : quand Blanquer fait ses annonces… depuis Ibiza

Catastrophe ambulante. Jean-Michel Blanquer. Ibiza. Le ministre de l’Éducation nationale le plus détesté de la Veme République a effectué l’annonce (très tardive) du nouveau protocole sanitaire dans les écoles le 2 janvier depuis… Ibiza. Vous ne rêvez pas.

La fameuse interview polémique publiée par le Parisien le 2 janvier 2022, document de 70 pages annonçant la veille pour le lendemain aux enseignants le protocole à mettre en place face à la vague Omicron qui fracasse le pays, n’a pas été réalisée depuis le ministère de l’Éducation nationale, comme pourrait le laisser penser la photo d’illustration de l’article.

Non, cette interview a été réalisée depuis les îles île des Baléares, révèle ce lundi 17 janvier dans la soirée un article de Mediapart. Selon le journal, le ministre de l’Éducation nationale ne serait rentré de ses vacances à Ibiza, que que dans la journée du dimanche 2 janvier. La veille de la rentrée. Alors que la vague Omicron submerge le pays. Au calme.

Ce comportement pour le moins osé quand on connait les conséquences de la crise sanitaire sur le fonctionnement des écoles, sur la vie des enseignants, des élèves et des parents, a provoqué de vives tensions au sein même du gouvernement selon le journal, en plus du clash avec Olivier Véran que nous relations ici.

Les explications fournies par Jean-Michel Blanquer pour justifier ses annonces tardives n’ont pas convaincu la France insoumise qui a appelé à sa démission. Ce jeudi 13 janvier 2022, une journée de mobilisation historique a eu lieu dans l’Éducation nationale, appelant à la démission de Jean-Michel Blanquer. Une nouvelle journée de mobilisation est prévue ce jeudi. Espérons que le ministre ne gère pas la crise depuis Ibiza.