Danièle Obono VS Valeurs actuelles : ouverture du procès de la honte

Souillure. L’immonde caricature du journal d’extrême droite Valeurs actuelles représentant la députée Danièle Obono en esclave avait soulevé une vague d’indignation mondiale l’été dernier. Ce mercredi 23 juin 2021, s’ouvre le procès de Valeurs actuelles pour « injure publique à caractère raciste ».

Pour rappel, le grossier « roman d’été » de l’hebdomadaire d’extrême droite, publié le 28 août 2020, transpose la députée insoumise Danièle Obono au XVIIIe siècle dans une Afrique précoloniale. Les dessins montrent la députée fers aux pieds… enchaînée par le cou. En 2020, une députée de la nation, parce que noire, représentée en esclave les fers aux pieds.

Les condamnations avaient été quasi unanimes dans le champ politique, jusqu’au Président de la République. Emmanuel Macron, qui avait accordé un entretien à l’hebdomadaire d’extrême droite fin 2019, avait alors appelé la députée insoumise de Paris pour lui assurer de son soutien. Le Premier ministre avait appelé à une condamnation sans ambiguïté.

Un an après, l’extrême droite est en roue libre dans le pays. Le procès s’annonce en effet sous haute tension. En l’espace d’une semaine, un youtubeur ami d’Éric Zemmour a lancé un appel au meurtre des électeurs insoumis, le chef de l’État a reçu une gifle d’un militant de l’extrême droite royaliste et le candidat le mieux placé à gauche s’est fait enfariner par un militant d’extrême droite… dans une marche contre l’explosion des idées d’extrême droite.

La France insoumise (LFI) a appelé ses militants à venir se rassembler ce mercredi 23 juin à midi devant le Tribunal correctionnel de Paris pour soutenir Danièle Obono. Comparaîtront le directeur de publication de Valeurs actuelles, Erik Monjalous, son directeur de la rédaction, Geoffroy Lejeune, et l’auteur de l’article. Le premier est visé pour « injure publique à caractère raciste » et les deux autres pour « complicité » de cette infraction.

L’insoumission met en place un dispositif spécial pour que vous puissiez suivre le déroulement du procès ce mercredi 23 juin 2021. Vous pourrez en effet suivre tout au long de la journée sur cette page et sur les réseaux sociaux de l’insoumission le déroulement du procès en direct grâce à nos journalistes présents à l’intérieur de la salle (live tweet en temps réel) et au rassemblement devant le tribunal (directs vidéos).