Retour de la réforme des retraites en échange du plan de relance européen

Une information qui devrait faire du bruit : le retour de la réforme des retraites. Vous vous souvenez ? Cette fameuse réforme des retraites qui avait engendrée… le plus long mouvement social en France depuis mai 1968. Un mouvement qui semble aujourd’hui appartenir à une autre époque, celle d’avant le coronavirus. C’est d’ailleurs à l’occasion du premier conseil de défense sanitaire, que le gouvernement avait décidé de brandir le 49.3 pour faire passer en force la réforme des retraites. Le projet de loi organique avait été adopté dans la foulée par les députés et en avril 2020 la réforme des retraites devait être débattue au Sénat. Mais l’exécutif avait décidé de suspendre toutes les réformes en cours avec l’arrivée du Covid-19.

La réforme des retraites fait donc son grand retour. C’est ce que nous révèle le plan de relance soumis par la France à l’Union européenne, que s’est procurée l’eurodéputée insoumise Manon Aubry. En échange des 40 milliards d’euros de subventions européennes, la France s’engage à mettre en œuvre non seulement la réforme des retraites, mais également à durcir sa féroce réforme de l’assurance chômage. L’insoumission vous alertait dans un récent article sur le programme d’Emmanuel Macron pour 2022 : le retour de l’austérité.

Le programme ? Travailler toujours plus longtemps pour une pension toujours moins élevée, et pour enrichir les fonds de pensions BlackRock & Co. Et pour ceux qui auraient le malheur de perdre leur emploi avec l’explosion du chômage qui s’annonce ? Le « resserrement des conditions d’ouverture des droits (au chômage) » et le « durcissement de la dégressivité des allocations (chômage) ». Breaking news : ce sont les premiers de corvées qui vont donc payer la crise.

Pas de retour de l’Impôt sur la fortune (ISF) en vu. Pas de taxe sur les profiteurs de crise non plus, alors que nous venons d’apprendre que les entreprises du CAC40 s’apprêtent à reverser… 51 milliards d’euros à leurs actionnaires. Et en « même temps » réforme de l’assurance chômage et retour de la réforme des retraites ? Emmanuel Macron annonce la guerre sociale en plein cœur d’une crise économique sans précédent. Un « projeeeeet » hautement inflammable pour 2022.

Par Pierre Joigneaux.