Victoire : 95 emplois de l’Office national des forêts sauvés, contre l’avis du gouvernement

Vendredi 30 octobre, à l’occasion de la discussion autour du projet de loi de finances pour l’année 2021, les députés débattaient du volet « Agriculture, alimentation, forêt et affaires rurales ».


Les députés insoumis avaient déposé plusieurs amendement pour donner des moyens à l’Office national des forêts (ONF). Contre l’avis du gouvernement, c’est finalement un amendement de la rapporteure Anne-Laure Cattelot qui a été adopté avec le vote des insoumis. Cet amendement gèle la suppression prévue de 95 postes à l’ONF.


L’ONF a déjà perdu en 30 ans la moitié de ses effectifs passant de 15 000 à 8 000 agents. Première victoire dans l’arrêt de la diminution des effectifs car plus que jamais nous avons besoin d’un service public forestier pour protéger le bien commun qu’est la forêt !

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous avez aimé cet article ?

Recevez tous les mercredi une sélection de nos meilleurs articles.